Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Quelques pistes pour expliquer la dévirilisation du mâle européen

17 Septembre 2017, 09:04am

Publié par Thomas Joly

Souvenez-vous de la vidéo de Breizh info dans laquelle un immigré africain dit aux Européens qu’ils n’ont pas de couilles… (pardon pour le langage, mais le monsieur noir n’est pas tenu au politiquement correct) http://by-jipp.blogspot.ch/2017/07/blog-post.html

Cet homme a probablement raison car il s’agit sans doute d’une affaire de dégénérescence  hormonale…

Le problème pourrait être beaucoup plus grave que le je m’enfoutisme, paresse, égoïsme, bêtise, etc.

Relisez mon article au sujet du “sexe neutre”… http://ripostelaique.com/apres-les-theories-du-genre-voici-maintenant-le-sexe-neutre.html

À mon avis, il ne s’agit nullement d’élucubrations ou d’idéologies mais du constat de la réalité…

Depuis la guerre 40-45 notre environnement est de plus en plus pollué dans tous les domaines et notre alimentation est de plus en plus envahie par des «additifs».

Je formule l’hypothèse que la somme des pesticides, fongicides, colorants, édulcorants, exhausteurs de goût, émulsifiants, tous les E… et en plus : en Belgique nous avons eu des poulets à la dioxine et aussi ceux à l’eau de javel, (comment sont ceux qui arrivent de Chine ?) maintenant on a des œufs au fipronil, vache folle, viande aux antibiotiques, les plastiques, les « poisons » contenus dans nos cosmétiques, savons, détergents, produits d’entretien…etc. Bref, la somme de tout cela est en train de changer ce qui était l’être humain…

Ah, et  les hormones ! Pour stimuler la croissance des animaux mais aussi pour empêcher les pommes de terre de germer… mais aussi dans « la pilule » ou pour contrecarrer les effets de la ménopause, etc.

Il y a même les perturbateurs endocriniens et les neurotoxines sans parler de tous les médicaments qui ont tous des « effets secondaires »…

Eh bien, la somme de tout cela, mangé, bu, absorbé pendant 70 ans, cela pourrait bien produire des « modifications génétiques » chez l’humain comme on le constate chez les poissons surtout au niveau de la dégénérescence de… l’appareil reproducteur masculin. http://www.mangersantebio.org/1834/lalimentation-et-son-impact-sur-notre-metabolisme-et-notre-sante-hormonale

Ben oui, comme le dit le monsieur noir : ça se répercute au niveau des couilles…

Les perturbations génétiques, c’est irréversible.

Y a-t-il augmentation du nombre d’homosexuels et de personnes qui ne sont ni homme, ni femme mais hermaphrodites (voir images sur google) soit de sexe « neutre »… a tel point qu’on commence à enregistrer des nouveau-nés comme « sexe neutre » au registre de la population ?

Nous savons que les jeunes mâles sont agressifs à cause de leurs tempêtes hormonales et de leurs bouffées de testostérone… Dans le passé, cette agressivité était canalisée par le sport et l’interdiction du sexe avant le mariage en vue de former de bons soldats qu’on allait lancer dans le service militaire à 18 ans pour les préparer pour la guerre suivante.

Aujourd’hui, nous n’avons plus de service militaire, ni de guerres et les jeunes peuvent défouler leur « agressivité hormonale » dans le sexe, l’alcool, la drogue, les festivals de tous genres, les sports et compétitions les plus extravagants, etc.

En somme :  avec d’une part les modifications génétiques et d’autre part les exutoires, il est normal que les comportements deviennent « mous », dévirilisés. Par contre les jeunes hommes migrants qui nous arrivent du Tiers Monde et ne sont pas encore hormonalement modifiés, possèdent « plus de testostérone » et s’en défoulent dans toutes sortes de violences, bagarres, viols, etc. Fatalement. En plus, en arrivant en Europe, ils bénéficient sans doute de meilleurs conditions d’hygiène et d’alimentation ce qui les stimule encore plus… Esprit de famille ou tribal (que nous n’avons plus) aidant, ils sont aussi plus enclins à faire bloc et  protéger les membres de leur communauté.

Mais à leur tour, plus ils subiront les conditions de vie européennes, plus leurs comportements s’occidentaliseront. Ça prendra quand même un peu de temps. En attendant, avec les effets stimulants de drogues, alcool ou exaltation religio-idéologique et la « provocation » que, eux, voient dans le comportement de nos femmes,  notre compte est bon.  Quand les nôtres prennent des raclées, ils disent merci, vous n’aurez pas ma haine, je vais même vous faire un câlin en attendant la prochaine déculottée… Cette attitude va-t-elle changer avec l’augmentation du prix de la violence à raison de 7000 € par montres volées ? Les bosses cicatrisent tout seul mais les montres coûtent plus cher que l’honneur, la fierté ou l’estime de soi, alors peut-être que le vol des montres pourrait provoquer des réactions, à moins qu’elles ne soient couvertes par une assurance et là on est reparti pour un tour…

Anne Lauwaert

Source : http://ripostelaique.com

Commenter cet article