Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

L’État Islamique ordonne aux djihadistes d’empoisonner au cyanure la nourriture des supermarchés

6 Septembre 2017, 06:24am

Publié par Thomas Joly

L’État Islamique commande désormais à ses sympathisants musulmans établis en Occident d’empoisonner la nourriture des supermarchés avec du cyanure.

Récemment, les canaux de l’État Islamique ont ainsi délivré des appels à commettre des attaques en Europe, en Russie et aux États-Unis à l’occasion de l’aïd en usant de ce nouveau procédé.

Dans la troisième partie d’un message adressé en anglais promouvant les attaques de type « loup solitaire » dans les pays occidentaux, les attaquants potentiels se voient conseiller d’injecter du cyanure dans la nourriture mise en vente dans les supermarchés.

L’État Islamique s’est préparé à cette fin en utilisant des prisonniers pour des expériences réalisées avec différents types de produits chimiques et toxiques facilement disponibles en Occident. Les journaux The Times et Newsweek rapportaient en mai : « L’État Islamique a utilisé des prisonniers comme cobayes humains, menant des expériences avec des armes chimiques dans le but de planifier des attaques contre l’Occident, indiquent des documents retrouvés à Mossoul. Les documents détaillant les expériences – qui ont mené à des morts particulièrement douloureuses pour les prisonniers -, ont été découverts à l’université de Mossoul en janvier après avoir été recapturée par les forces spéciales irakiennes. Les documents ont été vérifiés et certifiés authentiques par les forces américaines et britanniques. »

Les prisonniers voyaient leur nourriture et leur eau contaminées par des produits chimiques extractibles de pesticides aisément accessibles.

Le ciblage des populations européennes est d’autant plus aisée à appliquer que la nourriture destinée aux mahométans se distingue dans les grandes surfaces grâce au marquage « halal ».

Source : http://breizatao.com

Commenter cet article