Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Vegans et antispécistes, caricatures du suicide de l’Occident

30 Août 2017, 06:52am

Publié par Thomas Joly

Nous assistons à une montée en puissance de mouvements « antispécistes », « vegans », végétaliens ultra, sectaires et finalement violents et intolérants. Pour simplifier, ces mouvements prônent un abandon total de tout ce qu’ils considèrent comme « exploitation » animale. Sont même proscrits le cuir, la laine, le miel, et bien sûr les œufs alors que ces derniers sont considérés par les nutritionnistes comme l’apport protéique parfait ! Les effets de ces régimes sont dévastateurs pour la santé, chez les enfants surtout.

De plus les carences induites ont vraisemblablement un effet sur le psychisme, le comportement de ces personnes est en général hyper agressif. Les échanges musclés que nous avons avec eux dans le cadre de notre lutte contre le halal en sont la preuve. Enfin, si ces mouvements parvenaient à leurs fins, ce serait la disparition des animaux d’élevage, fini les vaches et moutons dans les prés qui assurent un équilibre écologique. Leur refus de tenir compte de la nature humaine et animale, dans des rapports normaux, les amène à confondre une juste critique des élevages industriels concentrationnaires avec un élevage où la physiologie et la psychologie des animaux sont respectés, dans une symbiose multimillénaire.

Un excellent article de Causeur analyse les incohérences de cette idéologie post moderne, caractéristique de ce refus d’accepter la réalité dans sa complexité, et notamment l’existence d’une nature humaine et de lois naturelles : https://www.causeur.fr/vegetariens-veganes-condition-animale-mode-146286?

Pour mémoire lors de la chute de Constantinople, assiégée par les turcs musulmans, le grand débat y était de savoir quel était le sexe des anges, dans une société largement décadente. L’histoire ne se reproduit jamais à l’identique, mais on peut en tirer des enseignements… Curieusement ces mouvements extrémistes pourtant largement encensés par le système ( médias, politiques, artistes, intellectuels…) ne se mobilisent jamais contre l’abattage rituel notamment halal. Courageux mais pas téméraires, ils savent rester dans les clous du politiquement correct, et en général sont les tenants d’un gauchisme délirant. C’est le cas du collectif 269 Life, manifestant le poing levé comme aux plus beaux jours du gauchisme : http://www.lejsl.com/actualite/2017/08/22/le-collectif-269life-liberation-animale?

Comme par hasard, la manifestation type « Nuit Debout », calquée sur le cirque ayant eu lieu à Paris sous la houlette des associations d’extrême gauche, nous donne la tonalité de ces mouvements. Le poing levé, les visages fermés sont l’expression de cette post-humanité ayant perdu tout contact avec le réel. Le collectif 269 Life (manifeste tous les ans le 26/9 d’où son nom) est un mouvement sectaire né aux USA, il a son équivalent en France avec L214 qui s’est illustrée par des vidéos en camera cachée dans les abattoirs, qui étaient en fait tous halal et les vidéos « oubliaient » de mentionner de mentionner ce « détail »…

La manif « Nuit Debout » de 269 Life prévue devant 2 abattoirs de Cuiseaux et Trambly en Saône et Loire, qui eux ne sont pas halal, est sans doute un choix délibéré, le but étant de mettre la suspicion sur tous les abattoirs.

Dernière anecdote en Angleterre, révélatrice sur ces mouvements de fond dans notre société : un élevage de porcs a subi un incendie et les pompiers par leur efficacité ont pu sauver tous les cochons. L’éleveur, reconnaissant, leur a fait parvenir des saucisses et autres charcuteries en provenance de son élevage. Les pompiers qui avaient diffusé sur les réseaux sociaux les images des grillades réalisées ont été assaillis de commentaires haineux, et ont été obligés de présenter leurs excuses !

En fait, ces mouvements rejoignent d’autres actions similaires dans leur volonté suicidaire, comme l’idéologie du genre, les no-borders, les altermondialistes et pacifistes bisounours, les zadistes et écologistes radicaux, j’en passe et de meilleurs ! Tous en fait nient l’appartenance à une nation, une culture, un sexe, et tout ce qui « relie » les êtres humains à notre vie terrestre, par refus du réel, dans un spasme d’autocréation idéologique. Cela me rappelle furieusement ce qu’on disait pendant la guerre froide : « les pacifistes sont à l’Ouest et les fusées sont à l’Est ».

Et je parie que nos « remplaçants » qui affluent en masse n’auront pas ces humeurs de vierge effarouchée, mais cela est une autre histoire !

Alain de Peretti

Source : http://ripostelaique.com

Commenter cet article