Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Donald Trump propose d’enterrer les djihadistes avec des porcs

22 Août 2017, 12:10pm

Publié par Thomas Joly

Le Président Trump n’a pas sa langue dans sa poche et a tenu à le faire savoir à propos des attaques djihadistes qui ont ensanglanté la Catalogne.

« Étudiez ce que le Général Pershing des Etats-Unis a fait aux terroristes quand ils étaient capturés. Il n’y a plus eu de terreur islamique radicale pendant 35 ans ! » a tonné le président américain.

Donald Trump fait ici référence à l’insurrection musulmane de l’île de Mindanao, aux Philippines, entre 1899 et 1913. En 1909, le Général Brigadier John J. Pershing prend ses fonctions de gouverneur de la province Moro où vit la minorité musulmane des Philippines, alors en révolte contre les USA.

Dans sa biographie, le Général Pershing explique une méthode utilisée contre les juramentado, des tenants du djihad et des attaque-suicide.

« Ces juramentado étaient matériellement réduits en nombre grâce à une pratique que l’armée avait déjà adopté, une que les mahométans tenaient en horreur. Les corps étaient publiquement enterrés dans la même tombe qu’un porc mort. Il n’était pas très plaisant de prendre de telles mesures mais la perspective d’aller en enfer plutôt qu’au paradis dissuadait parfois les assassins potentiels » écrit-il dans ses mémoires (source).

Le médias français, largement pro-musulmans, ont lancé une campagne de désinformation massive sur le sujet, assurant que la méthode citée par Donald Trump était « une légende urbaine ». Soucieux mêmes du sort des djihadistes, la radio d’État française qualifie la méthode « d’odieuse » (source) :

Selon lui, pendant l’occupation des Philippines, le général Pershing aurait capturé 50 terroristes pour en exécuter 49 et renvoyer le dernier raconter dans son village ce à quoi il avait échappé. Mais double problème : d’une part, la technique est odieuse, et d’autre part il s’agit d’une fable, démentie par les historiens. Ainsi, tout à son envie de promouvoir la loi du talion contre l’islam radical, Trump a raté l’occasion d’afficher une position rassembleuse et digne.

Or, comme cité plus haut, c’est le Général John J. Pershing lui-même qui a rapporté cette méthode dans ses propres mémoires.

Source : http://breizatao.com

Commenter cet article