Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Le dernier album de Bob et Bobette est-il raciste ?

2 Juillet 2017, 09:40am

Publié par Thomas Joly

Bob et Bobette sont dans la tourmente. Les deux héros de la bande dessinée aux (déjà) 340 numéros en septante-deux années d’existence se trouvent actuellement mêlés à une polémique sur fond de racisme.

Dans Mami Wata, album qui paraîtra en Belgique le 4 juillet, des personnages de couleur noire sont représentés sous des traits caricaturaux. Ainsi, un homme à l’allure débonnaire affiche une mâchoire proéminente et une femme apparaît dans son plus simple appareil.

Il n’en fallait guère plus pour qu’une auteure flamande, jusque-là relativement anonyme, ne s’empare du dossier pour monter une affaire dont raffole l’époque. Dalila Hermans accuse ainsi le collectif d’auteurs ayant pris la relève de Willy Vandersteen, père de Bob et Bobette décédé en 1990, de relayer une vision raciste et stéréotypée du Noir : « Je ne comprends pas que personne n’ait été choqué par l’image qui est donnée de l’homme noir, c’est une image très raciste. Avec ces lèvres on dirait presque un singe. Cela me fait penser à l’expo ’58 et à notre passé colonial. J’ai été très longtemps une fan [de Bob et Bobette]. Je sais que dans les précédents albums il y a eu aussi des représentations racistes mais étant donné l’époque cela me dérangeait moins. Mais aujourd’hui nous sommes en 2017 et nous ne devons plus accepter cela. »

L’émoi suscité pour une double case dans un album semble très disproportionné. Le droit à la caricature ne doit pas échoir uniquement à Charlie Hebdo et à la gauche bien-pensante.

Dépassées par la polémique, les éditions Standaard Uitgeverij se sont néanmoins empressées de présenter leurs excuses afin d’éteindre une polémique qui commençait à enfler sérieusement : « Il n’a jamais été question de choquer qui que ce soit ni avec les textes ni avec le scénario. Cependant, cette réaction se base sur un seul dessin, d’un seul personnage qui n’est qu’un figurant dans l’album. Alors que de très nombreux autres personnages noirs sont représentés. Une bande dessinée est aussi basée sur des caricatures. »

Ce n’est pas la première fois que des héros de bande dessinée se trouvent dans l’œil du cyclone. Tintin est, ainsi, la cible fréquente d’attaques pour son comportement au Congo, au point que des demandes d’interdiction de l’album signé Hergé sont déjà arrivées devant les tribunaux.

Comble de l’ironie, Bob et Bobette ont été publiés pour la première fois dans… Le Journal de Tintin en 1948. Depuis, ils auront vécu d’aventures en aventures. La prochaine pourrait s’intituler « Le Pays des bien-pensants ».

Gregory Vanden Bruel

Source : http://www.bvoltaire.fr

Commenter cet article