Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Victime d'attouchements, elle tire le signal d'alarme dans le RER et se fait insulter

15 Mai 2017, 06:34am

Publié par Thomas Joly

Agressée sexuellement par un passager, une jeune femme affirme avoir été insultée par le conducteur et poussée hors du train par un voyageur pressé.

Il était 20h30 quand une jeune femme de 21 ans monte dans la ligne J, aux Mureaux, en région parisienne. Pendant le trajet, un jeune homme de 15 ans commence à lui toucher les fesses, rapporte Le Parisien. Pensant qu'il s'agit d'un geste involontaire, elle ne réagit pas immédiatement. Mais le jeune homme réitère son geste. Cette fois-ci de façon plus appuyée, laissant peu de doutes sur ses intentions.

Au moment où l'adolescent s'apprête à descendre, elle le retient et prévient la police. Des agents de médiation interviennent. Il s'excuse. L'incident est clos pour eux. Sauf qu'une main aux fesses c'est bien une agression sexuelle. Et une agression sexuelle est passible de cinq ans de prison et de 75.000 euros d'amende, selon l'article 222-27 du Code pénal. 

La passagère qui souhaite porter plainte ne comprend pas la réaction des agents de médiation. Pour empêcher le train de repartir et attendre la police avec son agresseur présumé, elle tire la sonnette d'alarme.  Là, le conducteur du train intervient à son tour et s'en prend à elle. Puis un autre passager la pousse hors de la rame, pressé de repartir.

Une fois sur place, les policiers interpellent l'agresseur présumé. Mais là encore les difficultés continuent. Les agents de médiation tentent de s'interposer entre le suspect et les forces de l'ordre. L’adolescent est finalement placé en garde à vue à l’hôtel de Police de Mantes-la-Jolie, où se rend également sa victime présumée.

Contactée par Le Parisien, la SNCF confirme l’incident en gare de Mantes-la-Jolie. "Il s’est effectivement passé quelque chose, mais nous en avons différentes versions", indique un porte-parole de l’entreprise, précisant qu’"une enquête interne est en cours".

Selon une étude du Haut conseil à l'égalité entre les hommes et les femmes, 100% des femmes en ont déjà été agressées ou harcelées au moins une fois dans les transports en commun.

Source : http://www.bfmtv.com

Commenter cet article