Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

États-Unis : l’auteur des alertes à la bombe contre des organisations juives est un militant antiraciste noir

5 Mars 2017, 15:42pm

Publié par Thomas Joly

Depuis plusieurs jours, une campagne médiatique Outre-Atlantique visait à incriminer les supporters de Donald Trump pour des profanations de tombes juives survenues aux USA. Las, l’auteur des faits est un militant antiraciste noir.

Plus de 500 pierres tombales du cimetière juif du Mont Carmel, à Philadelphie, ont été brisées et retournées par des vandales. Cet incident est le dernier d’une série de menaces et attaques ayant récemment visé des sites juifs à travers les États-Unis.

La presse américaine et à sa suite, la presse française, avait violemment attaqué le Président Trump quand celui-ci, interrogé, avait évoqué de possibles manipulations. Pour le président américain – l’homme le mieux renseigné du monde – ces menaces et profanations pouvaient délibérément chercher « à donner mauvaise image » à son administration.

Naturellement, Donald Trump ne parlait pas à la légère. Et une nouvelle fois les médias en sont pour leurs frais. Loin d’être le fait de groupes « racistes » blancs, c’est bien un journaliste antiraciste noir qui en est à l’origine.

Un homme suspecté d’avoir lancé de fausses alertes à la bombe contre des établissements juifs aux États-Unis a été interpellé à Saint Louis, dans le Missouri, les premiers éléments de l’enquête indiquant qu’il souhaitait ainsi compromettre une ancienne petite amie. Juan Thompson, 31 ans, aurait contacté plusieurs centres juifs et écoles juives ainsi que les bureaux new-yorkais de l’ONG juive Anti-Defamation League (ADL) pour prévenir de la présence d’explosifs, selon un communiqué du procureur fédéral du district sud de l’État de New York, Preet Bharara.

Juan Thompson était journaliste pour le site Raw Story où il dénonçait le « racisme » régulièrement.

Source : http://breizatao.com

Commenter cet article