Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Des collégiens embrigadés à la mosquée de Paris pour leur faire accepter l'islamisation

9 Mars 2017, 18:37pm

Publié par Thomas Joly

S’il est un exemple des ravages opérés par l’État sur la jeunesse française, c’est bien celui qui va suivre.

Ouest-France : Voici la suite de notre périple en compagnie des élèves du collège Jean-Le Coutaller, de Lorient. Ils sont à Paris depuis lundi. Mercredi, ils se sont rendus à la Grande mosquée de Paris. « La France est une démocratie, c’est une République, dont la base est la laïcité. » Ces mots, ce sont ceux de Dalil Boubakeur, 76 ans, le recteur de la Grande mosquée de Paris. Depuis trois jours dans la capitale, les collégiens de Jean-Le Coutaller, de Lorient, n’entendent parler que de ça : laïcité, citoyenneté, le vivre ensemble, etc.

En premier lieu, Boubakeur ne représente absolument rien : ce n’est que le hochet post-colonial du ministère de l’intérieur français dont le rôle consiste à endormir les populations. C’est ce pourquoi le gouvernement français règle ses factures de whisky.

La réalité de l’islam dans l’Hexagone, c’est celle que l’on retrouve dans les prisons. Salafisme et gangstérisme. Celle qui progresse au cœur des cités avec le plein appui des partis politiques français.

En second lieu, la France n’a jamais été une démocratie mais une oligarchie républicaine. Et plus ce régime républicain s’effondre sous le poids de ses contradictions, plus l’intensité de l’embrigadement idéologique des masses s’intensifie. Ce qui nous donne les fameux slogans creux : « laïcité », « citoyenneté », « vivre ensemble ».

C’est le seul but de ce « voyage » : laver le cerveau de la jeunesse française pour qu’elle ne soit que le jouet impuissant du gouvernement.

Face à cette république en voie rapide de libanisation, le gouvernement se démène pour neutraliser les réflexes d’autodéfense de la jeunesse autochtone. Et une nouvelle fois, on notera le rôle perfide de la presse d’État qui se fait le relais servile de cette république pré-musulmane.

Source : http://breizatao.com

Commenter cet article