Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Sarkozy préfère AccorHotels au PSG… pour l’instant !

23 Février 2017, 07:42am

Publié par Thomas Joly

On nous l’annonçait comme nouveau patron du PSG, il va donner dans l’hôtellerie. Un communiqué du groupe AccorHotels nous apprenait, en effet, ce mercredi matin, que Nicolas Sarkozy allait désormais présider aux destinées du « géant hôtelier ».

Embauché comme « administrateur indépendant » – un tout nouveau poste –, l’ex-président de la République que les Français ont envoyé bouler aux primaires de la droite, en novembre dernier, va « accompagner la vision internationale » de ce « fleuron des entreprises françaises ». Nicolas Sarkozy dixit.

Un accompagnement lucratif, de plus de 60.000 euros annuels sous forme de jetons de présence pour six réunions.

Ça laisse un peu de temps libre pour d’autres activités…

Dans son communiqué, le PDG du groupe, Sébastien Bazin, explique que « l’expertise internationale de Nicolas Sarkozy et sa parfaite connaissance des enjeux géopolitiques mondiaux seront de formidables atouts pour le groupe ». Sans doute… Quoique…

Si l’on considère sa brillante réussite à la tête de l’État français, notamment l’augmentation colossale de la dette (465 milliards, hors organismes sociaux et collectivités territoriales, 597 milliards au sens de Maastricht) et celle du chômage passé, durant son quinquennat, de 8,4 % à 10,2 %, on peut légitimement se demander si Nicolas Sarkozy n’est pas, au contraire, l’homme qu’il faut pour couler la boîte…

Mais il paraît que son carnet d’adresses vaut de l’or. Plus, sans doute, que sa réputation… On se souvient, en effet, que l’ex se plaignait d’être bien moins sollicité pour les conférences de prestige qu’un Tony Blair ou, mieux encore, un Bill Clinton.

Les missions et la composition du tout nouveau « Comité de stratégie internationale » créé tout exprès pour l’ancien Président ne sont pas encore fixées. Elles seront précisées, dit le communiqué, lors d’un prochain conseil d’administration. À défaut, on peut imaginer : vu le profil bling-bling du personnage, on le voit bien faisant la tournée des établissements du groupe, sachant qu’AccorHotels « exploite sous ses 20 marques Sofitel, Pullman, Novotel, Mercure, Ibis, hotelF1 mais aussi Raffles, Fairmont et Swissôtel, plus de 4.000 hôtels, dans 95 pays ».

Enfin, il en ira sans doute de « l’expertise » de Sarkozy à la tête d’AccorHotels comme de celle d’un Montebourg chez Habitat : un coup de com’ pour la marque et puis s’en va…

Marie Delarue

Source : http://www.bvoltaire.fr

Commenter cet article