Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Youtube : vers l’atomisation culturelle… et l’anarchie

7 Janvier 2017, 12:35pm

Publié par Thomas Joly

Si mon opinion est de considérer que l’homogénéité culturelle d’un pays assure son état de paix et que son contraire, le multiculturalisme, ne peut aboutir dans le réel qu’à la désintégration du corps social en micro-groupes antagonistes, je trouve pertinent d’interroger aujourd’hui ce média qui nous concerne tous, et qui est certainement le modèle de la télévision de demain : Youtube.

Le concept que je veux subrepticement développer ici, je le nomme atomisation culturelle, faute de mieux. Je m’explique.

Nous sommes passés en cinquante ans d’une chaîne unique d’information, l’ORTF, à cinq puis trente chaînes, et enfin à Youtube. Il semble logique que cet élargissement des sources de l’information ait pour conséquence la division proportionnelle de l’opinion publique et des affinités électives culturelles. Avec Youtube, un cap est passé, et chacun peut se servir un menu politico-culturel à la carte. Seulement le nombre de chaînes disponibles sur Youtube est exponentiel et il semble probable, qu’à terme, chaque utilisateur de ce nouveau média subisse un processus que je nommerais « distinction culturelle ».

En des mots plus simples : chaque utilisateur de Youtube peut s’établir une grille de programme de plus en plus personnifié. Face à cette division brutale des sources de l’information, l’individu s’individualise plus encore, et la culture commune, le socle de civilisation, en prend pour son grade.

Un jeune d’extrême gauche suivra un journal télévisé d’extrême gauche, écoutera des publicistes d’extrême gauche, rira sur un humour d’extrême gauche… puis, les chaînes se multipliant, et avec elles les sensibilités, notre jeune d’extrême gauche se trouvera des affinités plutôt trotskistes que maoïstes, se mettra à suivre un journal télévisé trotskiste, à suivre des publicistes trotskistes, etc…

Si l’exemple est outrancier, il caractérise bien ce que je veux signifier du passage à un multiculturalisme modéré structuré autour de piliers peu nombreux (trois religions, quelques ethnies d’origines, une poignée de chaînes de télévision, etc) au morcellement, à l’atomisation culturelle : l’apparition de plus en plus de micro-groupes sociétaux aux intérêts divergents rendant impossible toute tenue d’un discours fédérateur au niveau national.

Enfin quoi ? Youtube, la télévision du futur, à la carte, hautement personnifiée, lieu d’émergence de toutes les radicalités, dans sa complexité structurelle, ne préfigure-t-elle pas l’anarchie à venir ?

Claude Marion

Source : http://suavelos.eu

Commenter cet article