Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Suite aux révélations d’activités pédophiles du clan Clinton, Hillary et le Pape appellent à censurer internet

12 Décembre 2016, 07:38am

Publié par Thomas Joly

Suite à l’affaire du « Pizza Gate » impliquant des membres du cercle très restreint de Hillary Clinton dans de sombres affaires de pédophilie, l’ancienne candidate à la Maison Blanche a explicitement demandé la censure de l’internet lors de son premier discours consécutif à sa défaite.

« Suite à l’épidémie de nouvelles fausses et malfaisantes et de propagande mensongère qui a envahi les réseaux sociaux l’année passée, il est maintenant clair que ces fameuses « fausses nouvelles » peuvent avoir des conséquences dans le monde réel. C’est un danger qui doit recevoir une réponse et une réponse rapide. Une législation non-partisane est en train de progresser au congrès pour renforcer la réponse du gouvernement à la propagande étrangère et la Silicon Valley commence à se battre avec le défi et la menace des fausses nouvelles. »

On doit naturellement sourire face à ce propos. L’intégralité de la presse occidentale était coalisée en faveur de Hillary Clinton, au point que des journaux aussi célèbres que le New York Times ont du s’excuser de leur comportement après la victoire de Donald Trump.

Sitôt la défaite de Clinton actée aux USA, le président Barack Obama se rendait en Grèce en novembre et y dénonçait les « fausses nouvelles » comme étant la cause de la victoire de Donald Trump.

En fait l’oligarchie considère que l’internet et les réseaux sociaux constituent désormais une menace aussi grande pour son pouvoir que l’imprimerie à la fin du Moyen-Âge.

Et le Pape est sorti il y a deux jours de sa réserve pour dénoncer la « désinformation » comme un « péché » qui reviendrait à « manger ses propres excréments ». Reuters y a vu un relais de la thématique artificielle sur les « fausses nouvelles ».

Source : http://breizatao.com

Commenter cet article