Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Le tueur islamiste de Berlin abattu comme un chien galeux par la police à Milan

23 Décembre 2016, 12:26pm

Publié par Thomas Joly

L'auteur présumé de l'attaque au camion-bélier de Berlin, Anis Amri, un islamiste tunisien de 24 ans, a été abattu lors d'un contrôle de police dans la nuit à Milan, ont annoncé vendredi les médias italiens.

Le ministre italien de l'Intérieur, Marco Minniti, a confirmé l'identité d'Anis Amri à l'occasion d'une conférence de presse. Selon le Corriere della Serra, les empreintes de la racaille abattue correspondent à celles d'Anis Amri qui ont été retrouvées dans le camion.

L'opération s'est déroulée cette nuit vers 3h du matin à Sesto San Giovanni, une commune de la métropole de Milan. Il est arrivé en Italie depuis la France en train. Dès sa sortie de la station, il a été contrôlé par la police.

La police a voulu contrôler les documents d'identité de la personne. Il a alors mal réagi en sortant notamment une arme de calibre 22 et hurlé « Allah Akbar » comme un dément. Des échanges de coups de feu ont eu lieu avec la police blessant un policier à l'épaule. Anis Amri a alors été abattu. 

L'identification de la pourriture islamique a pu être réalisée grâce à empreintes et la mesure de son visage.

Commenter cet article

Nemrod 24/12/2016 10:23

ÉNORME DOUTE SUR CELUI QUI LAISSE SA PIECE D'IDENTITÉ SUR PLACE AVANT SON MÉFAIT ODIEUX.

david roselyne 23/12/2016 20:13

Bien triste pour les victimes et leurs familles. Le président Trump a raison de ne plus laisser de musulmans entrer dans son pays. Il faudrait faire la même chose en Europe, ce n'est quand même pas difficile.

André Plougardel 23/12/2016 19:11

20 décembre, 06:23 ·

Je m'endormais dans les bras de Morphée ,la télé allumée, allongé dans mon lit ,sous la couette,confortablement en sécurité ,bien au chaud.J'étais loin des hurlements des sirènes qui arrivaient à mes oreilles.Des sirènes hurlantes.Bien que fatigué de ma journée de la veille ,j'essayai toutefois de lutter contre le sommeil.Je fis une tentative pour ouvrir une paupière déjà lourde,puis deux.Je voyais maintenant les ambulances qui s'en venaient gyrophare allumé,et qui partaient,des gens couraient partout,affolés.Cependant,des bribes de mots me parvinrent à la conscience qui,déjà alourdie, engourdie par une journée de travail,avait déposé les armes:Berlin...attentat...Terroriste...camion fou ...barbare..lâche.Puis , tel un guerrier épuisé de ses coups d'épée, je sombrai dans une déception que je ne m'expliquais pas ,je me rendormis lorsque j'entendis le dernier balbutiement d'un journaliste qui annonçait 8 morts .Petit joueur.

André Plougardel militant FN , chômeur

Catherine 23/12/2016 18:29

Pourquoi comme un chien galeux, il n'a eu que ce qu'il méritait et il faudrait faire pareil avec tous !!