Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

La taxe attentats augmente encore

9 Décembre 2016, 07:20am

Publié par Thomas Joly

Le poids des actes de guerre islamiques en France fait encore grimper la cotisation du Fonds de garantie des victimes : 5,90 € à partir de 2017. Raflée sur les contrats automobile et habitation, la taxe va rapporter 140 millions d’€uros pour l’année prochaine. Une ponction vouée à augmenter sans cesse, à moins d’une réelle politique de désislamisation. Ce dont aucun présidentiable ne veut.

Pour Juliette Méadel, secrétaire d’État à l’Aide aux victimes, le terrorisme est une fatalité comme les accidents, les catastrophes et même les inondations.  Entre deux marches blanches, dépôts de gerbes, poèmes et allumage de cierges, l’appareil d’État socialiste a fait savoir par la voix de son employée, Juliette Méadel qu'une administration dédiée à l'aide aux victimes d'attentats sera créée et que cette structure administrative sera placée sous l’autorité du premier ministre. Elle devrait permettre de coordonner les politiques publiques en matière de suivi et d’accompagnement de toutes les victimes d’attentat, d’accidents collectifs ou encore d’inondations et ce, à chaque étape de leur reconstruction, que ce soit dans l’urgence ou la durée. « Elle constitue un signal politique fort et valide l’intuition du président de la République et du Premier ministre qui était de dire qu’après un tel drame, un attentat ou un accident collectif, il faut une prise en charge à tous les niveaux, il faut que l’Etat français assume sa mission de service public et que personne ne soit oublié et qu’en tous points du territoire, l’aide soit de même qualité »

Selon la secrétaire d’État chargée de l’Aide aux victimes, cette administration s’inscrira « dans le temps long, au-delà du calendrier électoral », sans pour autant préciser le nombre de fonctionnaires qui y seront affectés. Pas d’inquiétude donc à avoir, le PS ne savonne pas la planche des futurs dirigeants de la France. Une prospective logique des socialistes qui pourront compter sur des alliés dans les rangs de la prochaine coalition LR-UDI.

Bien évidemment aucun des soupirants à la tête de l’Etat n’a l’audace d’imaginer que cette taxe de solidarité doit se fonder sur la récupération - par tous les moyens - de tous les biens, avoirs, prestations sociales des terroristes, de leurs financiers, des islamo-collabos et des Etats complices.

Jacques Chassaing

Source : http://ripostelaique.com

Commenter cet article