Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Consommez bien et joyeux Noël !

11 Décembre 2016, 12:39pm

Publié par Thomas Joly

Noël (et l’Avent) est une période exceptionnelle où les chants chrétiens ressortent du fond des âges pour honorer la venue du Fils de l’Homme. Par simplicité et simple joie, les gens s’offrent des cadeaux, pour fêter cet heureux événement et rappeler que l’on peut donner sans arrière-pensée. Enfin, ça, c’est la théorie, parce que le côté petit Jésus, mangeoire, bœuf et âne gris, la Vierge et saint Joseph agenouillés devant l’écrin, c’était bon pour les années 50.

Maintenant, c’est l’époque d’Orange et son « Big Noël », Bouygues et son « TechNoël », Nocibé et ses accessoires indispensables (kit de rouge à lèvres édition luxe) ainsi que de Coca-Cola et de son Papa Noël distributeur de calories. C’est aussi Noël pour les chocolatiers, Jeff de Bruges, Lindt, Ferrero Rocher (et son gros Ferrero), Kinder (et ses publicités qui s’adaptent, au fur et à mesure qu’on se rapproche de Noël). Et encore, je ne vous ai pas encore parlé des voitures de Noël, des téléphones, des box, des écrans télé, des jeux vidéo. Sans oublier le meilleur pour la fin : la machine pour faire du thé.

Oui, il existe une machine, style Nespresso, pour faire bouillir de l’eau et infuser de l’herbe… Au moins, l’infusion est parfaite (en fonction de vos goûts), donc c’est un accessoire indispensable à votre petite cuisine équipée IKEA, qui a le mérite « d’être particulièrement pratique, avec de grands plans de travail pour cuisiner » alors que votre meilleur ami culinaire reste, la plupart du temps, votre micro-ondes…

La télévision n’est pas en reste. Elle regorge de guirlandes, de rouge, de blanc et d’étoiles, de strass et de paillettes, et la majorité des films qui y passent sont « l’esprit de Noël », « la vengeance de Noël », « le retour de Noël », « Noël en vacances », « Noël à la piscine » ou « l’espoir de Noël ». Sans oublier les musiques tapageuses de Noël, les violons, les chants traditionnels revisités – version moche, bien entendu. Sans oublier les émissions qui font leurs super cagnottes de Noël avec les cadeaux spéciaux parce que « c’est Noël » et qu’il faut bien augmenter les audiences. 

Littéralement, une oie gavée (27,50 euros le kilo chez Leclerc, au fait) est moins bouffie que nous le sommes « d’esprit de Noël » : mais si, l’esprit de Noël, vous savez… C’est ce concept américain qui veut que l’on soit plus gentil pendant cette période de l’année. Une introspection sur votre vie en réfléchissant à la naissance d’un Sauveur pour le monde ? Houlà, n’allez pas si profond : souriez d’un air béat, donnez de l’argent à qui veut et ça ira. « C’est Noël » et il faut toujours garder cet esprit pour être un homme (ou une femme) bien. Aimez les gens, mais continuez à faire vos courses et n’oubliez pas : les promos sur les téléphones ne durent que jusqu’à mercredi, et sur l’électroménager, vendredi !

Dans les centres commerciaux, dans les magasins, dans la rue, toutes ces décorations tape-à-l’œil et vulgaires nous rappellent qu’il faut consommer pour Noël. Même dans les mairies il faut un Noël laïque : c’est simple, la crèche est Noël dans la splendeur de sa simplicité (un enfant né dans une étable). Mais le monde moderne préfère Noël version Hollywood !

Alors, joyeux Noël, aimez, tolérez mais, surtout, consommez ! Noël, c’est avant tout cela, en Occident !

Henri d'Aramis

Source : http://www.bvoltaire.fr

Commenter cet article