Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Révolution raciale : 79% des électeurs américains non-blancs votent Clinton

8 Novembre 2016, 06:42am

Publié par Thomas Joly

Alors que l’élection présidentielle américaine suit sont cours, une étude d’opinion réalisée par la Monmouth University (New Jersey) donne une dimension rarement commentée dans les médias hexagonaux : la décomposition ethno-raciale du vote. Et les résultats de l’étude sont riches d’enseignement.

The Hill (source) : « Trump continue de mieux performer auprès des électeurs blancs. Trump mène, à 54% contre 37%, chez les électeurs blancs, principalement à cause d’un rapport de 59 à 30 pourcents chez les hommes blancs. Il mène avec une plus petite marge chez les femmes blanches. Clinton continue de faire mieux que Trump chez les électeurs non blancs, à 79% contre 13%. »

Avec une démographie blanche passée de 90 % en 1945 à environ 62 % en 2015 (voir ici), le facteur racial est devenu l’élément le plus structurant du vote aux USA. Le Parti Démocrate (gauche) étant devenu le parti des groupes raciaux non-blancs et de la bourgeoisie des grands centres urbains.

Une situation similaire à ce qui se passe en France où 93% des musulmans ont voté pour François Hollande en 2012 (source). Une différence cependant : la censure gouvernement des statistiques ethniques empêchent de mesurer pleinement le phénomène comme sa géographie.

Le Parti Démocrate fait donc de l’accélération de la bascule démographique aux USA son objectif prioritaire afin d’empêcher définitivement tout autre parti de gagner les élections futures. Cette révolution raciale explique pourquoi Barack Obama et Hillary Clinton font de la maximalisation de l’immigration et de la régularisation des clandestins une priorité stratégique.

Source : http://breizatao.com

Commenter cet article