Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

La révolution blanche a commencé

9 Novembre 2016, 06:57am

Publié par Thomas Joly

Donald Trump a été élu 45e président des États-Unis d’Amérique ce mercredi 9 novembre 2016. Cette victoire, remportée contre la coalition de tous les médias occidentaux, de Wall Street, de la gauche socialiste et marxiste, contre l’argent des pétromonarchies musulmanes, est inédite dans l’histoire contemporaine.

Révolution blanche et populaire

Cette révolution populaire place à la tête de la première puissance occidentale un chef d’État porté par le nationalisme et le rejet du globalisme. Cette révolution refuse l’immigration voulue par la finance internationale et l’élite occidentale, entend combattre l’islam partout où il entend confronter le monde blanc et chrétien.

Cette victoire n’est pas la fin mais le début de la révolution populaire et identitaire qui traverse l’ensemble de notre civilisation. L’oligarchie ne va pas capituler sans tenter de résister, par tous les moyens, à l’effondrement du Système tel qu’il existe depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

Tout indique que c’est la mobilisation de l’électorat blanc, des classes moyennes ou populaires, qui a permis de vaincre la candidate de l’oligarchie et des migrants du tiers-monde prenant d’assaut l’Amérique. Cette coalition des parasites du haut et du bas qui vient d’être vaincue.

La population blanche, activement remplacée par une conspiration orchestrée par Wall Street, les médias du système et les grandes corporations, s’est révoltée et entend combattre pour sa survie. Il s’agit bel et bien d’une révolution raciale.

Les ouvriers du Michigan ou du Wisconsin, traditionnellement alignés sur la gauche US, a soutenu Trump. C’est le réveil des travailleurs et contribuables blancs face au pillage organisé par le haut et par le bas à son détriment.

Le camp de la défaite

Pour l’Union Européenne, c’est le coup final : Donald Trump a soutenu le Brexit que cette même élite tente à présent d’annuler. Mieux encore, la résistance identitaire va s’amplifier dans le processus politique des divers pays européens à la faveur de cette nouvelle victoire.

Pour le principal parti de gauche occidental, le Parti Démocrate, l’échec de Clinton annonce une vague de procès qui va exposer, aux yeux du grand public, les innombrables réseaux de corruption dont elle était à la tête. Et avec sa chute, celle de la politique étrangère néo-conservatrice, pro-musulmane, mis en place depuis des années par l’administration Obama.

Pour les musulmans, c’est le début du réveil des hommes de l’Ouest face à leur assaut contre notre civilisation et l’invasion qu’ils entreprennent de conclure, en s’appuyant sur une classe politique ouest-européenne corrompue, dévoyée et soumise.

Pour l’idéologie immigrationniste, c’est une défaite historique. Le monde blanc ne veut pas disparaître et l’a fait savoir en Amérique du Nord. Et maintenant l’oligarchie sait que son temps est compté.

Tout commence

Nous aurons l’occasion de revenir sur la politique étrangère de Donald Trump dont la lutte contre l’islam est un élément central.

Mais plus encore, nous allons continuer de suivre et alimenter cette révolution occidentale car les médias du Système, les divers réseaux financiers, des groupes ethniques hostiles, divers États, vont tout faire pour s’opposer à la victoire de cette révolution identitaire.

Et plus l’oligarchie s’y opposera, plus la rage révolutionnaire grondera. Cela ne fait que commencer, partout.

Source : http://breizatao.com/2016/11/09/la-revolution-blanche-a-commence/

Commenter cet article