Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

La nouvelle mosquée d’Annecy sera-t-elle financée par l’Église catholique ?

12 Novembre 2016, 12:18pm

Publié par Thomas Joly

Les cloches de volée de la basilique Saint-Joseph des Fins à Annecy arrêteront-elles, l’année prochaine, de sonner le merveilleux plénum auquel étaient habitués les riverains, afin de ne pas troubler les fidèles de la nouvelle mosquée Emir Abdel-Kader ? En France, dans l’Église catholique, avec la dhimmitude extrême de notre épiscopat, il faut s’attendre à tout. À Annecy, justement, au pied de cette basilique dont la construction a été achevée en 1941, au temps où la France était encore catholique, cette nouvelle mosquée-cathédrale est en train de s’élever sur un terrain cédé par le diocèse pour un franc symbolique ou presque. C’était en 1978. L’évêque d’alors n’avait rien trouvé de mieux que d’offrir un terrain à une association musulmane pour qu’elle puisse y édifier la seconde mosquée de France après celle de Paris !

Cette petite mosquée avait pour voisine immédiate la basilique. Depuis, l’islamisation de la société française ayant fait son chemin, la mosquée est devenue trop petite pour accueillir les fidèles de Mahomet. l’association Le Nouvel Avenir — dont le nom devrait nous inquiéter — a donc déposé un permis de construire en 2002 pour sa nouvelle mosquée. Pas moins de quatre recours on été déposés devant le tribunal administratif par les riverains. La bataille juridique vient de s’achever, les juges grenoblois étant allés jusqu’à condamner les protestataires à 12.000 euros pour abus de procédure !

Reste, maintenant, à trouver le million nécessaire à l’achèvement des travaux.

En 1978, l’imam avait déclaré à la télévision que « c’est avec l’aide de tous les chrétiens et toutes les paroisses qu’on a pu construire cette mosquée ». Aujourd’hui, le président de Nouvel Avenir, Ahmed Karboua, a avoué sur France 3 qu’il accepterait volontiers un financement étranger « puisque la plupart des mosquées construites en France reçoivent une bonne partie de leur financement des pays arabes. Les dons des fidèles ne suffisent pas pour financer le million et demi d’euros que coûtera, au final, notre mosquée. »

Mais la généreuse idiotie de l’Église aidera peut-être encore Le Nouvel Avenir à pouvoir inaugurer Emir Abdel-Kader, comme elle avait aidé – ironie du sort – la mosquée Yahia de Saint-Étienne-du-Rouvray en lui offrant, en 2000, le terrain où allait prospérer les idées qui allaient conduire deux de ses fidèles à égorger le père Hamel… C’est vraiment le diable qui se mord la queue. Mais ce n’est pas grave. Avez-vous entendu les évêques réunis à Lourdes protester contre les actes antichrétiens qui ont augmenté de 40 % entre janvier et septembre 2016 ? Ont-ils réagi aux multiples incendies d’églises, dont le dernier qui, début novembre, a partiellement détruit l’église de La Mothe-Saint-Héray dans les Deux-Sèvres ?

Dans le dernier numéro de Valeurs actuelles, Denis Tillinac supplie les catholiques français de se réveiller. De réapprendre à assister à la messe. Mais encore faut-il que nos évêques partent en mission : celle de redonner à la France le chemin de la catholicité. Par exemple, par le biais d’une véritable catéchèse qui permette aux enfants d’apprendre le b.a.-ba de leur religion. Mais pour ne prendre que l’exemple du diocèse d’Annecy qui dispose d’un prêtre pour 4.500 habitants, comment redonner à nos jeunes le désir de se donner à Dieu ?

Avant d’aider une autre religion à s’exprimer à l’ombre de nos églises, et même si celles-ci sont désertes, nos éminences et autres nosseigneurs feraient bien de remettre de l’ordre dans leur bergerie.

Floris de Bonneville

Source : http://www.bvoltaire.fr

Commenter cet article