Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Calais : 80 Afghans musulmans prennent d’assaut une église pour lyncher des migrants chrétiens

2 Novembre 2016, 12:34pm

Publié par Thomas Joly

Si les médias d’État français ont bien rapporté une « rixe » entre migrants clandestins afghans et érythréens hier dans la « jungle » de Calais, ils ont sciemment censuré son origine.

Les afghans musulmans ont en réalité lancé des représailles contre les chrétiens érythréens situés dans l’église catholique provisoire sur fond de confrontations ethniques et religieuses.

Le journal socialiste 20 Minutes ne donne par exemple aucun détail sur le contexte (source) : Les migrants sont actuellement reconduits au sein du centre d’accueil provisoire, selon la préfecture. Ces heurts ont eu lieu à proximité de l’église de la zone sud de la « jungle ». Cette petite église, tout comme deux petites mosquées, n’ont pas encore été démolies « pour permettre aux mineurs encore présents au sein du CAP de s’y recueillir », avait affirmé la préfecture du Pas-de-Calais.

Cette « proximité », que ce média n’explique pas, a pourtant une logique. Encore faut-il ne pas la censurer.

Vers 17h, un migrant afghan faisant une prière islamique recevait un coup de pied par un Érythréen pour une raison inconnue. De 70 à 80 musulmans afghans se dirigèrent ensuite vers l’église de fortune de la « jungle » pour se livrer à des représailles contre les chrétiens s’y trouvant. Ils se sont alors battus avec une centaine d’autres migrants érythréens qui les ont repoussés, les CRS intervenant.

Les Érythréens se sont ensuite installés dans l’église afin d’en assurer la garde.

Vers 18h, les migrants afghans revenaient encore plus nombreux, aboutissant à de violents affrontements nécessitant une deuxième intervention des forces de l’ordre. Les afghans musulmans furent une nouvelle fois repoussés vers le « centre d’accueil provisoire ».

Lors de la deuxième attaque, 11 migrants clandestins dont 10 mineurs ont été blessés. Parmi lesquels 8 Afghans, 1 Érythréen et 1 Gambien. Le calme était revenu à 21h.

Source : http://breizatao.com

Commenter cet article