Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Plus personne ne soutient François Hollande sauf… Christiane Taubira !

23 Octobre 2016, 08:10am

Publié par Thomas Joly

Ah ! si les parlementaires socialistes lisaient davantage Boulevard Voltaire, ils n’en seraient pas là, à jouer les atterrés à la lecture des dernières confidences du Président et à dire publiquement que ses propos sur les magistrats et quelques autres l’ont définitivement mis hors course.

Mais il leur a fallu cette nouvelle bévue hollandaise, à ces godillots PS qui n’avaient jusque-là pas trempé leurs plumes dans l’encre des frondeurs, pour que leur trouille électorale atteigne des sommets et les rende soudainement lucides.

Car ce sont désormais les plus fidèles (les plus aveugles ? Les plus soumis ? Les plus carriéristes ?) des parlementaires socialistes qui sont tentés de signer un appel au Président. Et ce n’est pas un appel du style de la grande époque mitterrandienne : « Tonton, laisse pas béton ! » Non, ils ne se sont même pas permis le luxe de la familiarité de notre Renaud national. Pourtant, un « Pépère, ça va pas le faire ! », ça aurait eu de la gueule, en couverture de L’Obs.

Ils ont préféré, vu la défaite historique qui se profile pour la gauche, des formules plus solennelles : « Compte tenu des circonstances, il est urgent que la gauche française dans sa diversité puisse engager un vrai débat afin de choisir sa ligne politique et son candidat.

C’est l’honneur d’un président de la République de mettre fin au suspense qui paralyse et glace le système et d’annoncer qu’il renonce à porter les couleurs de sa famille politique à la présidentielle. Cela lui permettra d’assumer ses fonctions jusqu’à la dernière minute comme il l’a toujours dit, et autorisera la gauche à se construire un avenir avant qu’il ne soit trop tard. »

Selon la sénatrice frondeuse Marie-Noëlle Lienemann, il paraît même que des très proches du Président lui disent désormais : « François, fais ton devoir, n’y va pas. »

Bien sûr, dans ce panier de crabes socialistes où vallsiens, macroniens, montebourgeois et autres tentent de préparer, pour leur champion, l’après-Hollande, les soupçons de manipulation et d’instrumentalisation vont bon train. On voit la main de M. Valls derrière. Et, du côté de M. Montebourg, lui aussi montré du doigt, on s’affiche d’une probité exemplaire.

Mais, en fait, cet appel n’a été signé que par une poignée d’élus… Beaucoup de bruit pour rien, donc.

Visiblement, la lucidité, chez les socialistes, avance avec son train de sénateur. Et il en est quelques-uns qu’elle n’a même pas touchés.

Il paraîtrait que le Président va bientôt sortir de sa manche un atout décisif, qui occupera « une place centrale dans le dispositif de campagne » : Christiane Taubira !

Pascal Célérier

Source : http://www.bvoltaire.fr

Commenter cet article