Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

L'effondrement inéluctable d'une Algérie au bord du chaos

30 Août 2016, 05:38am

Publié par Thomas Joly

Bernard Lugan est interrogé par Pierre Saint-Servant dans Présent. Extrait :

BL : L’Algérie est dans une situation sociale et économique très difficile, aggravée par les incertitudes entourant la question de la succession du président Bouteflika. Troisième producteur africain de pétrole, le pays est actuellement lourdement affecté par la baisse des cours du baril, ce qui plombe une économie de rente fondée sur le tout pétrole-gaz et assurant 96 % des recettes.

Sid-Ahmed Ghozali, ancien ministre et président-directeur-général de la Sonatrach de 1966 à 1979 a déclaré à ce sujet : « Je crains un effondrement. Il est inéluctable. Après 53 ans d’indépendance, notre société vit par la grâce d’une richesse épuisable et unique, de surcroît non créée par nous ; l’Algérie est l’un des rares pays, sinon le seul, à se retrouver dans cette si grande et si dangereuse précarité : 99 % de nos importations, y compris le blé de notre pain quotidien, sont payées par les revenus des hydrocarbures ! Qui est responsable de cet état de choses ? Un pouvoir vautré dans l’économie de la rente. »

Présent : Il y a donc une « cocotte-minute » prête à exploser, à quelques heures de nos côtes ?

BL : La situation est en effet lourde de menaces car l’Algérie consacre le quart de ses recettes en hydrocarbures – ses seules recettes –, à l’importation de produits alimentaires de base. Les seules importations de céréales se montent, bon an mal an à trois milliards de dollars. A cette somme il convient d’ajouter le reste des produits alimentaires, soit plus de dix milliards de dollars. Quant aux subventions que l’Etat accorde aux denrées alimentaires importées et aux produits énergétiques, elles représentent 30 % du PIB national. Si la bombe sociale algérienne n’a pas encore explosé, c’est uniquement parce que l’Etat subventionne pour 60 milliards de dollars par an la consommation des « classes défavorisées ». A cette somme colossale, l’on doit ajouter 20 % du PIB consacré au soutien à l’habitat, aux familles, aux retraites et à la santé.

Dans ce contexte lourd d’orages, la clique satrapique qui saigne le pays depuis des décennies a intérêt à ce que la succession présidentielle se fasse dans l’ordre. En cas de chaos, elle sait qu’elle sera la première victime d’une éventuelle déstabilisation politique et que la rue lui réclamera des comptes. C’est pourquoi le noyau de profiteurs gravitant dans l’entourage du président Bouteflika a entrepris d’épurer l’armée et les forces de sécurité de tous ceux qui ne lui ont pas fait allégeance. Son but est de mettre au pouvoir l’un des siens, en s’alliant au besoin aux islamistes qui attendent leur heure.

Source : http://lesalonbeige.blogs.com

Commenter cet article

Pieds Noirs 9A.. 31/08/2016 12:55

L'ALGERIE DANS LE CHAOS LE PLUS TOTAL
OU NOTRE GOUVERNEMENT FERME LES YEUX
SUR LE DANGER DE NOTRE PEUPLE ...

Dont la France devra se protéger massivement de ce peuple en détresse ajouter aux nouveaux migrants .

L'Algérie vers le chaos le plus total ,mais cela dure depuis l'indépendance ,d'avoir eu ce territoire modernisé par les Français sans acquérir le mode d'emploi ,croyant avec leur "viva l'Algérie" que l'argent tombera du ciel ..
Les dirigeants sont des généraux fantôme de l'ombre de méthode socialiste islamique en ce pays .
Je ne sais qui se cache derrière le masque de tous les dirigeants, ni qui dirige réellement l’Algérie depuis l'indépendance dont "boutel" était qu'un pion comme Hollande à l'Élysée, sauf que je sais une seule chose, que depuis l'indépendance le peuple dominer par les généraux du FLN et que de l'autre côté de la Méditerranée, ses Arabes se prennent à la France par racisme pur et simple . Je tiens donc à exprimer un éternel ras-le-bol par la force des évènements en Algérie, marre que cela dont la France subit, pour vous dire que le peuple Français n’en peut plus car son indulgence a atteint ses limites de leurs comportements .
Au nom de mon peuple Français qui souffre en silence, sans aucun écho de révolte, ce peuple humble qui ne demande qu’un semblant de vie dans la sérénité en toute dignité et de paix . J’aimerais attirer attention , aux responsables de cette Algérie, dont du pays et décideurs du sort des Algériens de prés ou de loin, pour vous dire que rien ne va en Algérie.
Tout va mal sur tous les plans, la population vit dans des conditions déplorables, le spectre de la misère règne dans tous les secteurs, la bureaucratie et reine partout où on va. Les pratiques frauduleuses sont monnaie courantes dans toutes les institutions. La corruption sous toutes ses formes fait partie du quotidien des gens, elle est présente sous tous les toits administratifs, partant des écoles aux hôpitaux. L’injustice est vécue par toutes les tranches d’âge dans la société Algérienne dont nous en France nous subissons les retombées , les femmes sont toujours marginalisées si elles ne sont pas réduites à néant, il n’y a plus aucune égalité des chances dans le recrutement des travailleurs. Le secteur de l’éducation est aussi très malade, le niveau des élèves s’est dégradé, les professeurs sont lynchés par des élèves frustrés. En gros le peuple mène un mode de vie précaire. Dont la France va encore subir une arrivée massive qu'il faudra les renvoyer par grès ou par force ...
Je suis vraiment indignée, voire révoltée, moi Français d'Algérie dont un pays moderne ou même les rues étaient lavées et désinfecter à grande eau, que cela puisse arriver dans un pays classé le 5ième en production de gaz sortant à ras de sol, et 3ième en pétrole dans toute l’Afrique, qui a tous les moyens pour payer une vie descente à son peuple. Sachant que depuis l'indépendance d'avoir reçue clés en mains sur un plateau d'argent, dont les mafieux ce sont partager tous les biens de cette terre sans se retrousser les manches, qui étaient arides autrefois dont modernisée par les Français ,est devenu une terre brulée aujourd'hui, dont ce dernier n’a pu satisfaire les attentes des citoyens qui ont toujours été privées de leurs droits les plus essentiels, depuis l’Indépendance, dont toujours les généraux FLN au pouvoir ... Croyez-vous que ce peuple puisse rester encore longtemps en Algérie .NON, ils vont vouloir maintenant le pays France comme ils ont voulu l'Algérie Française ,venir détruire le confort Français et tous leurs biens
Comment avoir confiance en ses généraux, après les avoirs laissés tomber maintes fois dans les pires moments ! comme le font de même Hollande et tous ses bras cassés de ce système socialo-communiste de la truelle ... Qui n'a jamais assumé les responsabilités envers les gens de cette nation.
Comme le dit l’adage un chat échaudé craint l’eau froide. Ne comptez pas sur ce noble peuple Français pour revenir aux sources qui ont toujours donné sans recevoir . Les Français qui aspirent au minimum de vie prospère comme toutes les populations libres du monde. Non, ils ne veulent plus de fausses promesses qui vont avorter dès que les suffrages seront achevés. STOP ! Ils refusent qu’on leur promette monts et merveilles ou qu’on les berne avec des discours mielleux pour se réveiller avec les mêmes réalités amères de leur quotidien ainsi que les pratiques tyranniques d’un système liberticide qui ne donne pas la priorité à la masse. Est-ce que le peuple va pouvoir enfin bénéficier de ses droits légitimes comme tous les peuples démocrates pour enfin sortir de son obscurantisme.
Le peuple Algérien va-t-il chercher refuge en France ,vers l’immigration clandestine vers la France..., et jétés les Français dehors comme pour les Français d'Algérie avec le couteau sous la gorge ,Toutefois, je ne vais pas adresser mon message chez les responsables du FLN que j'ai d'ailleurs bien connu d'avoir fait massacré des familles Chrétienne entières, sachant que l’Algérie et à l’image de l’Égypte , comme les Égyptiens ont dépossédé Moubarak de la présidence, le régime militaire mettra toujours ses pions au pouvoir comme en France par la gauche depuis des années, car hélas l'armée "FLN"aura toujours le dernier mot et certes les libertés et droits des Algériens seront toujours bafoués.
Comme en France, pourquoi devons toujours subir un autoritarisme électoral sans démocratie .Le régime fait la politique qui plaît aux États, dont les multinationales partenaires étrangères garantissent la corruption obligée . Pourquoi écraser en Algérie d’éventuelles revendications populaires qui essaye de mettre un terme définitif au pillage des richesses nationales et de bannir l’impunité ? Pas un jour ne passe sans arrestations et intimidations des militants et défenseurs des droits humains, dont mon correspondant prend note. Aucune volonté d’ouverture démocratique, mais l’utilisation l’appareil judiciaire qui doit être impartial pour la politique d’intimidation contre des militants actifs de la société civile. ils ont manifesté récemment le refus de toute volonté d’ouverture démocratique dont en acharnant à étouffer toutes protestations pacifiques, comme avec Hollande, en réprimant les actions de contestation non violentes qui ne relèvent que des droits reconnus par la Constitution et par les conventions internationales sur la liberté d’expression et de réunion. Ce qui a engendré la création du mouvement Barakat .
Le huis clos fonctionne bien comme en France, dont ne sachant rien de ce qui sa passe vraiment, dans lequel le régime veut enfermer. Le défunt leader kabyle Matoub Lounes disait que l’État n’a jamais été la patrie et que les masses populaires de tous les pays aiment et représentent leurs patries. L’histoire du peuple algérien est une longue série de luttes qui ont fait de l’Algérie une terre brulée depuis l'indépendance.
Alors espérons qu'ils ne viendront pas en France car la vase déborde et cela va exploser déjà sans celà ,et je ne vous promet pas les risques