Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Racket fiscal : les automobilistes n'ont jamais été autant taxés

15 Mars 2016, 06:51am

Publié par Thomas Joly

Le taux de taxation du gazole est passé en deux ans de 99 % à 201 %, s'alarme l'Automobile Club Association. Chaque année, les automobilistes payent 63 milliards d'euros de taxes, dont 34 milliards d'euros liées aux carburants.

Les automobilistes profitent de la baisse du pétrole. Mais l'impact est très largement atténué par le niveau record des taxes. En janvier 2014, le taux de taxation d'un litre de gazole en France atteignait le niveau de 99%, selon l'analyse de l'Automobile Club Association. En clair, pour 100 euros payés à la pompe, la moitié servait à payer le carburant et la moitié revenait à l'Etat. En janvier 2016, ce taux a grimpé à 201 % ! Quand l'automobiliste paye 33 euros de carburant, il alimente les caisses de l'Etat à hauteur de 67 euros. Pour l'essence (SP95), le taux est passé de 136 % à 210 %. « C'est un niveau de taxation record et insupportable pour les automobilistes », s'insurge Didier Bollecker, président de l'Automobile Club Association.

L'association a été plus loin, en calculant le montant total des impôts et taxes liés directement à la possession ou l'utilisation d'une automobile, dans le cadre d'une étude dénommée « Le budget de l'automobiliste ». Conclusion: un automobiliste consacre le quart de son buget au paiement des taxes. Annuellement, la somme récoltée par l'Etat atteint 63 milliards d'euros, dont 34 milliards d'euros sont liés à la taxation des carburants. Ces 34 milliards représentent plus de 1000 euros par véhicule et par an.

En cas d'alignement de la TVA des carburants sur le régime général de la TVA (20 %), le prix à la pompe du gazole baisserait de 40 % et de 50 % pour l'essence. Sans que cette modification n'affecte la manière dont les automobilistes roulent, selon l'association. En 2009, le prix des carburants avait baissé de 11 % sur un an. Le trafic ne s'était pas envolé. Bien au contraire: il avait reculé de 0,8 %.

Source : http://www.lefigaro.fr/conso/2016/03/15/05007-20160315ARTFIG00001-les-automobilistes-n-ont-jamais-ete-autant-taxes.php

Commenter cet article