Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Quand Jean-Paul Delevoye se fait chartreux

2 Mars 2016, 06:06am

Publié par Thomas Joly

Les Échos du Touquet dévoilent la nouvelle mission de Jean-Paul Delevoye : président de la chartreuse de Neuville. Une future fondation qui « va devenir un “haut lieu” de la réflexion sur la vision de la société de demain ». Vous savez… Delevoye, celui qui, non réélu président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), fit procéder au broyage des 730.000 pétitions envoyées par LMPT et validées par ses propres services.

Il voit son rôle « un peu comme un guide, un leader » ! Merci du « un peu », mais ça frise quand même le gourou ! Les professeurs, savants et théologiens diront que plus on étudie, plus on mesure que l’on ne sait rien. Mais ces crânes-là, s’approchant de leur fin, ne voient pas le vide s’ouvrir devant eux… Qu’en restera-t-il ? Un bout de colonne tronquée ? Certes. Mais si la vie ne sert qu’à édifier cela, qui pourra bâtir en s’y appuyant ? La voûte est encore loin, mon Jean-Paul ! On galèje…

Jean-Paul Delevoye voit ce site comme « appelé à devenir un lieu d’échange… sur les grandes mutations du monde à venir. En France, on souffre d’un manque de respect. » Celui des 730.000 signataires, peut-être ? « Il y a urgence, poursuit-il, à créer de nouveaux modes de fonctionnement pour les sociétés (sic). » On s’inquiète.

Lui dirait-on que la hauteur de ses réflexions pourrait rebuter les sans-dents ? « On a tous besoin de rencontrer des personnes aspirantes », justifie-il, sans rire ! « La chartreuse sera lieu d’émergence des idées car les modes de fonctionnement des sociétés vont changer. » Nous voilà avertis !

« [Elle] sera un atelier permanent de créativité en matière d’innovations sociétales, pérennes. » Déjà la créativité permanente pérenne… Ça laisse rêveur… Mais, surtout, nous voyons là ces esprits obsédés du constructivisme ! Créer – et imposer, car on les veut pérennes– de nouvelles formes de relations humaines. Un jour, vous devrez justifier pourquoi vous n’épousez pas un migrant ou votre grand-mère qui coûte trop cher à la société. Voire le chat de la voisine nourri non bio qui finirait en rôti dans un kebab… Et si vos enfants choisissent tous d’épouser des Français de même couleur de peau, catholiques, on vous enverra l’assistante sociale dans un premier temps et la police nationale socialiste peu après. J’ai sauté une étape ? Ah oui ! L’hospitalisation forcée à la demande de tiers !

Devons-nous protester ? Est-il encore temps, quand ces maîtres-là nous expliquent se voir mieux qu’une élite : « Si on entre dans une société de l’intelligence, on a une relation à l’échec différente. » Cambadelis et son refus de faire le bilan du quinquennat a dû y prendre des cours ! Merveilleux Delevoye. Les filatures du Nord auraient dû l’employer comme testeur des chaussettes de Bérégovoy. Celles qui tombent…

Le rapport à l’origine du lieu, autrefois religieux ? « Nous restons dans l’éthique du monastère. » Heu… Un doute ? Une question ? Fermez le ban, circulez, y a rien à voir ! Merci, mon Jean-Paul ! On devrait songer à vous recycler : en guignol chez Emmaüs ! Car, au moins, Coluche disait moins d’âneries et faisait rire !

Bertrand du Boullay

Source : http://www.bvoltaire.fr

Commenter cet article