Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

La dictature ? C’est maintenant !

7 Mars 2016, 06:08am

Publié par Thomas Joly

J’ai d’abord cru à une blague, vous savez, ces informations énormes – plus c’est gros, plus ça passe – que des sites spécialisés chasseurs de « hoax » s’efforcent de débusquer. Je les ai tous faits : ce n’est pas un hoax. Ça se passe chez nous, en 2016. Oui, 2016… pas 1793 en Vendée, ou novembre 1917 en Russie, ou 1975 chez les Khmers rouges de Pol Pot. Non ! C’était hier matin, dans notre belle région de Bretagne, et c’est révélé par le site Breiz Atao, car vous n’imaginez pas un instant que TF1 ou France 2 aient pu s’abaisser à diffuser la nouvelle !

Le 17 février dernier, des élèves de troisième de l’école Sainte Anne, à Auray, ont été convoqués par la gendarmerie. Qu’avaient-ils donc fait ? Vendu de la coke ? Mis le feu aux poubelles de l’école ? Cassé une voiture ? Tiré les nattes des filles ? Non ! Rien de tout cela. Ils avaient simplement assisté au cours d’histoire de leur prof ! Dans le cadre d’une introduction à la « géopolitique contemporaine », Pascal G. avait parlé de la Russie d’aujourd’hui et de son président, Vladimir Poutine. Et les pandores voulaient tout savoir de ce que le prof avait dit. C’est pour cela que six gamins se sont retrouvés sur la sellette ; les menottes étaient toutes prêtes, et la gégène pas loin.

C’est en rentrant de vacances que le prof a appris ces méthodes de gestapistes. Il n’en est toujours pas revenu. Il doit être, lui aussi, entendu par les gendarmes dans les prochains jours. Il ne fait pas bon être professeur d’histoire dans la Hollandie : les profs fichés par l’Éducation nationale, les élèves convoqués à la gendarmerie… Ah ! les « valeurs de la République »

À quelques pas de là, et au même moment, à Brest, un cinglé du nom de Rachid El Jay, dit « Abou Houdeyfa », ci-devant prédicateur salafiste à la mosquée de Brest, déclare : « Le hijab, c’est la pudeur de la femme, et sans pudeur, la femme n’a pas d’honneur. Et si la femme sort sans honneur, qu’elle ne s’étonne pas que les hommes abusent de cette femme-là, la négligent, et l’utilisent comme un objet. » Magnifique justification du viol, lequel (crois-je savoir) est puni par les lois de la République, ainsi que tous ceux qui en font l’apologie. Faire venir les gendarmes ? Vous rigolez ! Ils ont autre chose à faire, pardi. Mettre à la question des écoliers de douze ans, par exemple.

Et ce fou furieux qui menace les enfants d’être transformés en singes ou en porcs s’ils écoutent de la musique, avec la complicité du maire socialiste de la ville, va ouvrir une école coranique en juin.

Prévert nous avait prévenus : « Oh Barbara/Il pleut sans cesse sur Brest/Comme il pleuvait avant/Mais ce n’est plus pareil et tout est abîmé/C’est une pluie de deuil terrible et désolée/Ce n’est même plus l’orage/De fer d’acier de sang/Tout simplement des nuages/Qui crèvent comme des chiens/Des chiens qui disparaissent/Au fil de l’eau sur Brest. »

Yannik Chauvin

Source : http://www.bvoltaire.fr

Commenter cet article