Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Bordeaux : action « non à la franc-maçonnerie dans la justice » devant l’Ecole de la magistrature !

21 Mars 2016, 17:55pm

Publié par Thomas Joly

A Bordeaux, devant l’École nationale de la magistrature, les militants du Renouveau français ont dénoncé le rôle de la franc-maçonnerie dans la justice française et exigé « une justice sans tablier » !

Voici le contenu du tract imprimé pour l’occasion :

NOUS NE VOULONS PLUS D’UNE JUSTICE EN TABLIER !

Affaire de l’ARC, Affaire Tapie, Affaire du Carlton de Lille, etc.
L’ombre de la franc-maçonnerie plane sur de nombreux scandales.
Si l’implication de cette secte est parfois connue dans de grosses affaires, la plupart du temps, l’implication de celle-ci dans les affaires de justice plus courantes est largement méconnue du grand public.
Et pour cause : la franc-maçonnerie cultive le secret afin de dissimuler le fait qu’elle supprime l’égalité entre les citoyens devant la Justice !
La Franc-Maçonnerie est une secte qui ordonne à ses membres de se secourir les uns les autres et qui prétend que ses lois sont supérieures aux lois « profanes », c’est-à-dire aux lois civiles. De cette manière, les magistrats francs-maçons rendent des verdicts crapuleux et scandaleux !
Français, ne nous laissons plus faire !
Exigeons le renvoi immédiat des magistrats francs-maçons !

Source : http://renouveau-francais.com

Commenter cet article

Sabekt 24/03/2016 21:18

c'est un des elles du sionisme mondiale.????
vous ne pouvez pas l’éradiquer en France
c'est presque impossible.
certains membre du gouvernement des liders des parties politiques. méme des sélebrité artistique.
la lauge israelite c'est la lauge prinsipale dans chaque temple.???
alore que faire .???

roughride 23/03/2016 03:46

où est la pétition ????
que je la signe tout de suite ..................

Gouverneur 22/03/2016 17:28

L'indépendance de la Justice dans notre pays a pour effet, et de protéger les Hommes de loi de leur potentielle faillibilité, et de favoriser leur corporatisme. La justice n'est pas rendue au nom du peuple du fait que ce dernier n'a aucun réel pouvoir de contrôle sur les jugements rendus. La démocratie implique pourtant qu'un pouvoir soit accompagné par un contre pouvoir ...