Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Le Qatar et le PSG sont ils fâchés avec la liberté d’expression ?

4 Février 2016, 06:45am

Publié par Thomas Joly

Frédéric Thiriez, président de la Ligue professionnelle de football serait-il un dhimmi du Qatar, c’est à dire un citoyen non musulman lié à un État musulman par un pacte de soumission ? C’est la question que l’on peut se poser après l’ouverture d’une instruction , c’est à dire d’une enquête, suite aux déploiements de banderoles lors du match Saint-Etienne – PSG qui s’est tenu dimanche dernier.

Les supporteurs stéphanois des deux kops historiques, les Magics Fans et les Green Angels, se sont rendus « coupables » d’avoir simplement observé deux minute de silence dans le stade, avant de sortir une banderole «2 minutes pour montrer aux Qataris ce qu’ils ont fait du Parc» suivi d’une autre : «Le Parc est devenu un cimetière. Vous n’emporterez pas votre argent au paradis. Pray for Paris.» puis de : « Argent sale accepté, libertés bafouées, classes populaires écartées, bienvenue au PSG. »

C’en était trop pour le riche président du PSG Nasser Al-Khelaïfi qui a appelé Bernard Caïazzo, le président du conseil de surveillance de l’ASSE pour lui demander des explications et des excuses, et qui s’en est plaint à la LFP ; cette dernière a immédiatement ouvert une enquête, qui pourrait conduire à des sanctions visant le club stéphanois et les supporteurs incriminés.

Ce n’est pas la première fois que les dirigeants Qataris du PSG sont dans le collimateur des supporteurs ; responsables selon la plupart des ultras de France et pour beaucoup d’amateurs de football, d’avoir nettoyé de fond en comble les tribunes du Parc des Princes en évinçant les ultras de Boulogne et d’Auteuil, après avoir rendu l’accès visiteurs au Parc des Princes totalement hors de prix pour les supporteurs suivant leurs équipes respectives. Le tout en ayant accouché d’un Parc des Princes où l’ambiance est plus au stade de consommateurs, de bobos et de peoples qu’au chaudron mythique qui avait fait la grandeur du PSG. Même l’entraîneur, Laurent Blanc, l’admet : « nous aimerions avoir un Parc des Princes avec plus d’ambiance. Mais c’est un problème épineux ».

Depuis le début de la saison à Paris, la tribune visiteurs est très souvent vide de supporteurs adverses, ces derniers boycottant purement et simplement le Parc des Princes en raison du prix et de la politique Qatari.

En novembre dernier, les supporteurs bastiais avaient déployé une banderole : « le Qatar finance le terrorisme » qui avait coûté une amende de 35.000 € à Bastia, signe que la ligue de football ne transige pas avec la moindre réflexion émanant de classes populaires vis à vis de milliardaires étrangers.

Lire la suite : http://www.breizh-info.com/2016/02/04/le-qatar-et-le-psg-sont-ils-faches-avec-la-liberte-dexpression/

Commenter cet article