Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Le Grand Remplacement s’attaque à tout, même aux platanes

15 Février 2016, 10:35am

Publié par Thomas Joly

Dans notre France de 2016, un sujet de la plus haute importance à régler d’urgence, ce sont les platanes au bord de nos vieilles routes. En effet, selon les statisticiens, les platanes seraient responsables d’environ 300 morts par an.

Ces routes ont été bordées de platanes sous Napoléon pour permettre aux troupes les empruntant de se reposer à l’ombre.

Nos penseurs, jugeant ces arbres dangereux, songent à les faire abattre.

D’emblée, notons le côté écologique de la réforme. Lol !

Problème : en cas d’accident, qui est responsable ? Le platane ou bien l’inconscience du chauffard abusé par l’alcool ou bien par le cannabis, ce bon produit du Rif marocain ?

Une pétition nationale réclame tout simplement la pose de glissières.

Après tout, dans la région de Calais, on pose bien actuellement des villages de logements de chantier, pour loger de gentils migrants que la gentille France bloque sur son sol pour faire plaisir gratos à la gentille Grande Bretagne. Avez-vous remarqué que, pour ne pas trop faire réfléchir le bon peuple, les médias officiels les désignent sous le vocable apitoyant de « conteneurs » ? Passons…

Cette exacerbation du principe de précaution est une des bases de notre dictature Bisounours. Relève-t-elle du fanatisme ou de la bêtise pure ? Je suis un esprit modéré : je penche pour les deux explications conjointes.

Mais alors, pourquoi ne pas pousser ce principe de précaution beaucoup plus loin ? Je propose donc, pour vos futures réflexions et pétitions, les sujets suivants :

– suppression des automobiles responsables des hécatombes routières ;
– suppression progressives des couteaux par vente exclusive de nourriture prédécoupée (à la chinoise) ;
– suppression de toutes les églises et cathédrales, manifestement dangereuses par leurs clochers pointus et de moins en moins bien entretenus ;
– suppression de « La Marseillaise », ce chant guerrier et manifestement belliqueux qui pourrait nous attirer les foudres des armées luxembourgeoise ou qatarie, ou même faire pleurer notre voisine, la douce et clairvoyante Angélique Merkel.

Plus sérieusement, la première industrie française étant devenue, paraît-il, le tourisme, il serait au contraire judicieux de préserver ce patrimoine paysager original. Georges Pompidou, alors qu’il était président de la République, dans sa grande clairvoyance, avait déjà dû, face aux aménageurs, prendre la défense des routes bordées d’arbres au nom de l’harmonie des paysages de France en écrivant une lettre à son Premier ministre Chaban-Delmas. Nostalgie des routes estivales de notre enfance…

Encore plus sérieusement, et sans être un adepte des théories du complot, il me semble que tout est fait par nos intelligents gouvernants pour détruire la France en ce qu’elle a encore de grand, de beau, de français, d’unique.

Les « sculptures » posées à Versailles ou, il y a peu, place de la Concorde en sont d’éclatants symboles.

Il est vrai que, pour beaucoup de nos dirigeants actuels, les platanes ne font pas partie de leurs souvenirs d’enfance…

Source : http://www.bvoltaire.fr

Commenter cet article