Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Les femmes blanches doivent-elles craindre les moeurs exotiques ?

22 Janvier 2016, 06:48am

Publié par Thomas Joly

Les agressions sexuelles de Cologne et des autres villes ont eu le mérite de rappeler aux Européennes que bien peu de peuples laissent vivre et s’épanouir les femmes comme c’est le cas sur notre continent. Si j’emploie le mot « rappeler », c’est pour bien souligner que nous n’avons pas eu besoin du récent déferlement de « migrants » sur notre sol pour comprendre qu’un grand nombre d’extra-Européens étaient peu enclins à respecter les femmes et qu’ils constituaient pour elles une menace à prendre très au sérieux. J’ajoute que les femmes blanches ne sont pas les seules à en souffrir mais nous sommes ici en Europe et c’est leur sort à elles qui m’importe plus particulièrement (ce qui ne signifie pas que je minimise ce qui peut arriver aux autres).

L’actualité récente a permis aux langues de se délier sur le sujet et il ne se passe plus un jour sans que les journaux ne parlent d’agressions sexuelles de Blanches (qui, à Cologne, l'ont bien cherché nous dit l'imam local)... On ne va pas s’en plaindre mais c’est essayer de nous faire croire en la nouveauté d’icelles. Ce qui est archi-faux. Ces agressions ont toujours été fort nombreuses et existent depuis que l’Europe subit les conséquences de l’immigration sauvage. La situation est devenue encore pire avec l’arrivée des pseudo-migrants mais existait déjà avant.

Le Système, pour garder la face et continuer à faire croire en la fable du vivrensemble, a toujours tout fait pour cacher aux Européens la nature de ce problème, l’un des principaux posés par la présence de dizaines de millions d’étrangers inassimilables car non-blancs. On l’a encore vu à Cologne -où police, médias et politiciens ont tenté d’étouffer l’affaire avant que celle-ci n’explose de par son ampleur- ou en Suède. Ce pauvre pays scandinave, havre de paix il y a quelques décennies, est aujourd’hui le second pays du monde pour le nombre de viols par habitant ! Juste derrière l’Afrique du Sud ! Rien que dans la première moitié de l’année 2013 (avant l’arrivée des « migrants » donc) plus de 1.000 femmes (dont 300 de moins de 15 ans…) ont été violées par des immigrés musulmans à Stockholm ! Les autorités elles-mêmes reconnaissaient que ce n’était que la partie visible de l’iceberg et que le nombre de viols était supérieur, en réalité, de 400 à 900% aux chiffres connus ! Parlons-en de Stockholm : c’est encore là qu’a eu lieu une vague d’agressions sexuelles dans un festival pour adolescents. Sont concernés une centaine d’hommes, « principalement des étrangers » et demandeurs d’asile mineurs. La police, qui n’en a condamné aucun, a reconnu avoir caché cette information au public, ce qui a permis au pouvoir suédois de feindre l’étonnement devant les médias alors que c’est lui qui a transformé son pays en Etat du tiers-monde et a certainement ordonné la dissimulation de cette information.

Ailleurs en Europe (occidentale du moins), c’est du pareil au même. Certes, tous les viols commis en Europe (ou en Amérique du Nord) ne sont pas le fait de non-blancs mais l’immense majorité si. Quant aux violences non sexuelles, je prendrais comme support cette carte (voir ci-dessous) des violences conjugales qui, étrangement, montre que celles-ci sont très élevées dans les départements particulièrement touchés par l’immigration. D’ailleurs, à ce qu’on sait, les excisions, les mariages forcés, lapidations et autres joyeusetés du genre ne sont pas vraiment courantes dans la culture européenne... Ni le «taharrush gamea» (harcèlement sexuel des femmes dans les foules, comme à Cologne) d’ailleurs qui est une « forme de violence inédite qui n'entre pas dans un registre connu dans les pays européens, mais qui est en revanche fréquent dans les pays arabes où la police locale, connaissant ce phénomène, intervient immédiatement à coup de lanières ou de matraques. »

Lire la suite : http://cerclenonconforme.hautetfort.com/archive/2016/01/21/les-femmes-blanches-doivent-elles-craindre-les-moeurs-exotiq-5748217.html

Commenter cet article