Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Déséquilibrés ou radicalisés ? (par Richard Hanlet)

12 Janvier 2016, 06:24am

Publié par Thomas Joly

Après l’affaire du commissariat du XVIIIe arrondissement se repose la sempiternelle question : déséquilibré ou radicalisé ? Parce que nous aimerions bien qu’ils soient fous. Qu’ils ne soient que fous. Ça nous rassure. Et puis ça tombe bien : le loup solitaire est excellent pour les statistiques du ministère de l’Intérieur.

Mais c’est, hélas, plus compliqué que ça. Des collèges de psychiatres planchent parfois des semaines pour déterminer la responsabilité d’un tueur capturé. De nombreuses fois sans se mettre d’accord. Alors diagnostiquer a posteriori un gars dont on n’a que des morceaux de corps… C’est que pour un vrai mais rare psychotique qui passe à l’acte, il y a des dizaines de simples désaxés qui attendent une occasion de donner un sens à leur vie. Comme ils n’en trouvent pas, d’autres – en prison, sur Internet, à la mosquée – leur susurrent le moyen de donner un sens à leur mort. Car même si l’on a souvent l’occasion d’en douter, les cervelles sont comme la nature : elles ont horreur du vide. Or, la vacuité eschatologique ruisselle depuis longtemps du discours éducatif, politique, médiatique et même épiscopal. Négation des racines, laïcisme frénétique, vivrensemble et valeurs républicaines… Le menu ne met pas fort en appétit.

Alors quel soulagement, quelle révélation de s’entendre dire, quand on est un petit dealer cannabique chronique intermittent de la maison d’arrêt : « Jusqu’à présent, Dieu t’a éprouvé, mais c’était pour faire de toi Son élu, Son bras vengeur de cette société de Gaulois impies et jouisseurs, de juifs cupides, de femelles impudiques et de sodomites scandaleux, qui tous te rejettent et te méprisent… » Belle promotion, non ? Le raté va enfin pouvoir prendre sa revanche. Et s’il avait encore une hésitation, il suffirait à ce désormais djihadiste de regarder la couverture du Charlie Hebdo anniversaire sur lequel se sont rués plus d’un million d’abrutis, montrant un Dieu assassin porteur d’une kalachnikov : « C’est clair, si même Charlie Hebdo reconnaît que c’est bien Dieu qui arme mon bras après ceux de mes frères, il n’y a plus de doute à avoir… »

Source : http://www.bvoltaire.fr

Commenter cet article