Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Justice : mieux vaut taper dans un ballon que d’avoir risqué sa vie pour la France (par Jacques Martinez)

6 Novembre 2015, 06:08am

Publié par Thomas Joly

Convocation à 9 heures pour M. Benzema… Débarquement d’une escouade de gendarmes avant 8 heures à leurs domiciles pour deux anciens pilotes de chasse ayant porté l’arme nucléaire pour la France !

Existerait-il des juges qui se font un malin plaisir de faire plaquer leurs prévenus contre un « mur dès qu’on » leur présente d’anciens militaires ayant levé haut les valeurs de la France au péril de leur vie tandis que d’autres sont pleins d’attentions lorsqu’il s’agit d’une (sacrée) vedette qui, par le passé, n’a pas fait que donner des coups avec ses pieds dans un ballon ?

Hier matin (jeudi 5 novembre), sur BFM TV, la journaliste en reportage devant le tribunal de Versailles pour l’affaire de chantage concernant la vidéo intime de Mathieu Valbuena a tenu à expliquer, l’air convaincu, que Karim Benzema « n’a pas fait cela pour l’argent : il a fait cela pour rendre service à un ami… » Ah bon ? Le « grand frère » a contacté la victime du chantage simplement pour faire plaisir à son ami d’enfance qui, lui-même, a certainement voulu rendre service à des amis d’enfance… Vous savez, ces amis d’enfance venant – ce n’est pas leur faute, les pauvres malheureux – de ces quartiers difficiles. Quartiers difficiles, précisément à cause d’une minorité de gens comme eux : grâce à leurs larges revenus venant de la drogue, de trafics, de jeux illicites, bref de toutes activités au noir… Pardon au « black » ! Une minorité qui met la majorité – impuissante et terrorisée – des habitants de ces quartiers sous leur coupe. L’expression « sous la coupe » vient de la pratique des jeux de cartes : lorsque l’on coupe un paquet de cartes, la première carte « sous la coupe » est celle qui est alors la première à être jouée. Et là, avec ce genre d’individus, le mot « coupe » fait plus penser à coupe-coupe, voire à coupe-gorge car ces prétendus « caïds » de leur petit quartier sont plutôt de véritables coupe-jarrets !

Le juge a mis Karim Benzema en examen pour complicité de tentative de chantage et association de malfaiteurs. Mais il a été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Une liberté dont ne bénéficient toujours pas les deux anciens pilotes de chasse.

Source : http://www.bvoltaire.fr

Commenter cet article