Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Compte-rendu de la venue du Parti de la France à Pouilly-en-Auxois le 7 novembre 2015

8 Novembre 2015, 08:57am

Publié par Thomas Joly

Compte-rendu de la venue du Parti de la France à Pouilly-en-Auxois le 7 novembre 2015
Compte-rendu de la venue du Parti de la France à Pouilly-en-Auxois le 7 novembre 2015
Compte-rendu de la venue du Parti de la France à Pouilly-en-Auxois le 7 novembre 2015
Compte-rendu de la venue du Parti de la France à Pouilly-en-Auxois le 7 novembre 2015
Compte-rendu de la venue du Parti de la France à Pouilly-en-Auxois le 7 novembre 2015
Compte-rendu de la venue du Parti de la France à Pouilly-en-Auxois le 7 novembre 2015
Compte-rendu de la venue du Parti de la France à Pouilly-en-Auxois le 7 novembre 2015
Compte-rendu de la venue du Parti de la France à Pouilly-en-Auxois le 7 novembre 2015
Compte-rendu de la venue du Parti de la France à Pouilly-en-Auxois le 7 novembre 2015
Compte-rendu de la venue du Parti de la France à Pouilly-en-Auxois le 7 novembre 2015
Compte-rendu de la venue du Parti de la France à Pouilly-en-Auxois le 7 novembre 2015
Compte-rendu de la venue du Parti de la France à Pouilly-en-Auxois le 7 novembre 2015

Samedi 7 novembre, malgré la scandaleuse interdiction du rassemblement du Parti de la France à Pouilly-en-Auxois contre l'immigration clandestine, un entretien avec la presse a tout de même été organisé dans la commune afin de faire entendre la voix de ceux qui refusent la colonisation migratoire et la dictature socialiste. Carl Lang, Président du PdF, Thomas Joly, Secrétaire général, Sandrine Debode et Benjamin Lematte, cadres bourguignons, Christophe Devillers, Délégué régional pour la Franche-Comté, ont pu ainsi s'entretenir avec la presse locale et nationale.

Carl Lang a notamment déclaré, à propos de cette interdiction : « C’est une atteinte aux droits fondamentaux de la démocratie. Il y a deux poids deux mesures. C’est un excès de pouvoir du préfet qui a pondu un arrêté idéologique. Liberticide. »

Un dispositif de sécurité totalement délirant a été mis en place par les services préfectoraux, particulièrement fébriles : plus de 100 gendarmes mobilisés (les militaires de Côte d'Or avaient été renforcés par l’escadron mobile de Dole, et un hélicoptère était prêt à décoller) !

Pendant que les cadres du Parti de la France déjeunaient avec une vingtaine de solides militants bourguignons et du FdF, un rassemblement de gauchistes pro-migrants, plus caricaturaux les uns que les autres (voir la vidéo ci-dessous), se réunissaient Place la Libération à Pouilly, alors même que leur manifestation n'avait pas été déclarée en préfecture. Monsieur Delzant, servile représentant de la République socialiste, se justifie en arguant que le rassemblement des crasseux d'extrême-gauche était « pacifique » contrairement à celui du Parti de la France qu'il qualifie de « haineux ».

Pour l'anecdote, et pour preuve de la complicité active des autorités publiques avec l'immigration clandestine, un sans-papiers, non hébergé à Pouilly et venu manifester avec les collabos gauchistes, a été interpellé, car il était sous le coup d’une OQTF (Obligation de quitter le territoire français). Il a été relâché, sur ordre de la directrice de cabinet du Préfet, sous les applaudissements des manifestants...

Enfin, Carl Lang a indiqué que la commune restait une priorité pour les militants locaux du PdF : « Des actions seront très rapidement entreprises par nos militants. On va travailler pour informer avec du boîtage, du tractage dans la commune. »

Commenter cet article