Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Toujours plus de jeunes enfants intoxiqués par le cannabis (par Dr. Jacques Michel Lacroix)

28 Octobre 2015, 10:06am

Publié par Thomas Joly

La consommation de cannabis augmente régulièrement en France. Le pays se situe en tête des pays européens avec la République tchèque. En 2014, on estime que 17 millions de nos concitoyens avaient pris au moins une fois du cannabis dans leur vie, 4,6 millions au cours de l’année, 1,4 million au moins une dizaine de fois au cours du mois, et 700.000 déclaraient en consommer quotidiennement. D’autres études montrent que 7 % des élèves de terminale en consomment régulièrement. On connaît les troubles que peuvent présenter les adolescents adeptes du cannabis : troubles cognitifs, temps de réaction modifié, mémoire de travail diminuée, troubles de l’humeur… Ces troubles régressent généralement après l’arrêt de la consommation, cependant on estime que certains troubles peuvent persister de manière définitive chez ceux qui ont commencé avant l’âge de 15 ans.

Un autre phénomène inquiète les autorités. Dans son dernier bulletin, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) indique que 247 enfants ont dû être hospitalisés en 2014 après avoir avalé une boulette de cannabis. Ce qui correspond à une augmentation de 63 % par rapport aux 151 cas rapportés en 2013. La plupart du temps, ces intoxications (convulsions, modification de l’état de conscience, troubles du rythme cardiaque, etc.) n’ont pas entraîné de complications.

Cependant, au cours des quatre dernières années, le pronostic vital a été engagé pour neuf d’entre eux. Pour l’ANSM, cette augmentation inquiétante du nombre d’intoxications aiguës chez les enfants en bas âge est liée à l’augmentation globale de la consommation par la population et au fait que les teneurs en THC (Tétra-Hydro-Cannabinol, principe actif du cannabis) ont fortement augmenté ces dernières années, tant dans la résine que dans l’herbe. Les régions les plus touchées seraient l’Île-de-France et le Sud-Est. La plupart du temps, il semble que les enfants (qui portent tout à la bouche) ont ingéré des boulettes de cannabis qui « traînaient » dans l’appartement.

Certes, ces chiffres restent faibles par rapport à l’ensemble des accidents domestiques dont sont victimes les enfants en bas âge. La plupart des parents savent qu’il faut mettre hors de leur portée des produits tels que l’eau de Javel et autres produits toxiques, alors il serait bon qu’ils se souviennent que la fumette n’est pas anodine et qu’on retrouve des traces de cannabis dans les urines d’enfants en bas âge ayant inhalé passivement la fumée des adultes.

Peut-être faut-il voir, dans cette récente augmentation des cas d’intoxication, une banalisation de la pratique qui tend à en minimiser les risques ?

Source : http://www.bvoltaire.fr

Commenter cet article