Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Taubira survivra-t-elle à la manif des policiers ? (par Marie Delarue)

15 Octobre 2015, 05:14am

Publié par Thomas Joly

Faut-il qu’ils en aient plein les bottes, nos policiers, pour se rassembler ainsi sous les fenêtres de Christiane Taubira, place Vendôme ! En effet, on attendrait de pareille manifestation – rarissime, rappelons-le – qu’elle se déroule devant son ministère de tutelle : celui de l’Intérieur. Mais non. C’est Christiane Taubira qui est visée, jugée responsable du laxisme judiciaire qui rend insupportable la condition de notre police française, et met de ce fait ses forces en danger.

Exténués, affectés à des tâches de sécurité qui ne sont en réalité que du gardiennage sans aucun intérêt, sous-équipés, sous-armés, interdits de se défendre sans être soupçonnés de bavure, ils doivent faire face à des délinquants de plus en plus nombreux qui, eux, disposent de moyens autrement efficaces.

Mais il y a pire, si l’on peut dire : c’est le sentiment qu’ils ont tous ou presque d’accomplir un travail inutile. Des mois d’enquête réduits à néant quand les truands sortent du tribunal en rigolant, des délinquants arrêtés cinq fois dans le mois et qui chaque fois repartent libres, des prisons passoires, des criminels élargis pour une photocopieuse en panne ou un fax qui n’arrive pas à temps… et, pour finir, les « permissionnaires » qui sèment la mort. Alors, trop, c’est trop.

Ce mercredi, 7.500 policiers l’ont scandé sous les fenêtres de Christiane Taubira, dénonçant l’absurde politique pénale de cette idéologue furieuse. Le plus étonnant est que leur ministre les a devancés, ce qui est une première. Pas moins de trois fois, au cours de la réunion avec les forces de l’ordre, mardi, à l’École militaire, il a évoqué les « dysfonctionnements » de la justice et promis d’y remédier. « Comme vous, je ne peux accepter que des policiers ou des gendarmes soient atteints par des délinquants qui auraient dû se trouver en prison et qui n’y étaient pas en raison de dysfonctionnements », a-t-il dit, insistant sur le fait que « ces dysfonctionnements doivent être corrigés » avant d’en remettre une couche sur la nécessaire « correction de dysfonctionnements » judiciaires.

Alors, bien sûr, comme il fallait sortir Taubira de sa nasse tandis que les troupes étaient rassemblées sous ses fenêtres, Manuel Valls l’a appelée à Matignon avec Bernard Cazeneuve le temps d’une conférence de presse. Tentative de déminage en urgence, mais qui ne trompe personne. Non seulement Christiane Taubira serait nuisible pour la nation, mais il est évident qu’elle l’est maintenant pour le gouvernement, ce qui dérange bien davantage ce petit monde à la veille des élections régionales. D’ailleurs, lors des dernières questions d’actualité à l’Assemblée, le Premier ministre a prié Christiane Taubira de se rasseoir, confiant l’épineuse réponse sur les migrants de Calais à Cazeneuve. Vexée, l’impératrice douairière a aussitôt quitté l’Hémicycle.

Il faut dire aussi, comme le souligne Guillaume Tabard dans Le Figaro, que son fameux texte sur la délinquance des mineurs est un véritable « repoussoir » à électeurs. Alors, ballotté d’ajournements en reports, il a franchi l’échéance des municipales, puis celle des départementales et passera pareillement les régionales en attendant sagement la présidentielle.

Retenue jusqu’ici par son chignon pour avoir emporté la victoire du mariage homosexuel, Taubira pourrait bien ne pas survivre à la fronde policière.

Source : http://www.bvoltaire.fr

Commenter cet article

Paul de Mouy 15/10/2015 11:23

Quels policiers, qui manifestent et trouvent la Taubira trop laxiste? Ceux qui ont obéi au ordres du pouvoir socialiste lorsqu'ils ont gazé femmes et enfants lors des manifestations contre le mariage des invertis?. Rien à attendre de cette police à la botte de ce pouvoir ripoublicain. Cette police gangrenée par la franc-maçonnerie.