Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

À Cachan, les SDF n’ont pas accès aux douches (par Caroline Artus)

1 Octobre 2015, 05:33am

Publié par Thomas Joly

Les faits se sont déroulés le lundi de Pâques dernier dans un parking appartenant à la municipalité de Cachan, dans le Val-de-Marne. En cause, l’autorisation donnée par un agent municipal à un SDF bien connu de la ville de prendre une douche dans les locaux du personnel, précisément situés dans ledit parking. « J’ai dit oui car je suis un humaniste », se défend l’agent convoqué par sa hiérarchie. Laquelle a dû réfléchir à la décision à prendre à son encontre.

En effet, l’humaniste a fait preuve d’une « conduite inappropriée ». Inapproprié d’accéder à la demande d’un malheureux sans domicile fixe qui tenait à se présenter dans les meilleures conditions à un entretien d’embauche, le lendemain ? Faire preuve de gentillesse, de compréhension, rendre service à son prochain, c’est grave, donc. « Un parking n’est pas un lieu où l’on traite les problématiques sociales des personnes », explique, pourtant, la municipalité le plus sérieusement du monde. Parler de « problématique sociale » quand il s’agit avant tout d’une urgence pratique, c’est typiquement socialiste, ça !

En outre, à cause de l’accès au local de vidéosurveillance, la présence d’une personne extérieure au service municipal poserait un problème de sécurité. Argument fallacieux, dit, en substance, l’agent convoqué et délégué CGT, précisant aussi la fermeture des services sociaux ce jour-là (auxquels le renvoyait sa hiérarchie), lesquels, de toutes façons… ne disposent pas de douches ! Un maire socialiste qui n’a pas le goût de rendre service à l’un de ses SDF « connu dans la ville et qui essaie de s’en sortir », qui l’eût cru, hein ?

En revanche, l’affaire a enflammé la Toile. « Ce monsieur mérite d’être félicité », « Incroyable, comme s’il n’y avait pas chose plus urgente à faire que d’embêter un homme qui a du cœur […] ». Indignations d’autant plus vives que certains internautes, bien au fait des pratiques de leur ville, n’hésitent pas à mettre en parallèle le refus par la mairie de laisser un SDF prendre une douche dans ses locaux avec l’octroi de quatre chambres à la Maison de l’amitié, d’un studio et de deux logements HLM à… des migrants, bien entendu ! Donc, des clandestins…

Mais finalement, la courageuse mairie a décidé de clore le débat : l’agent en sera quitte pour un simple rappel au… règlement. Le députe-maire socialiste de Cachan, Jean-Yves Le Bouillonnec, assure être « énormément touché » par les réactions suscitées par cette histoire. « Je suis effaré par l’ampleur que prend cette affaire qui remonte au mois d’avril. C’est le délire habituel des réseaux sociaux », déplore l’élu, qui explique que cette polémique est née « au lendemain de la décision, à l’unanimité du conseil municipal, d’accueillir des réfugiés à Cachan ».

Eh bien, voilà ! Il fallait le dire : tout cela n’est qu’un gigantesque complot destiné à « monter » les sans-abri contre la « concurrence » des « migrants », n’est-ce pas, Monsieur Le Bouillonnec ? Et on ne serait même pas étonnés que ce soit encore un coup des extrêmes…

Source : http://www.bvoltaire.fr

Commenter cet article