Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

J'ai fait un rêve (par Jean-Claude Rolinat)

18 Septembre 2015, 05:40am

Publié par Thomas Joly

Des soldats partisans de l’ex-Président ont surgi mercredi en plein conseil des ministres et ont interpellé le chef du gouvernement, les ministres et le Président… Ces militaires insurgés de la Garde présidentielle détenaient mercredi soir toutes ces personnalités dans un lieu encore inconnu. Un temps, cette mutinerie semblait devoir se régler sans heurts. Le Président de l’Assemblée nationale affirmait même dans une déclaration verbale que des « tentatives de dialogue étaient en cour avec la haute hiérarchie et le cabinet militaire du Président… » Mais les négociations se sont très vite tendues  affirmait pour sa part le rondouillard Président du Sénat. Redoutant une tentative de coup d’État, des militants socialistes se sont vite rassemblés autour de l’Elysée déserté par les collaborateurs habituels du Chef de l’État….

D’un seul coup le grésillement du poste de radio me sorti de ma torpeur, me faisant émerger d’un mauvais sommeil. Le transistor qui ne quitte jamais ma table de chevet, s’était allumé par hasard, comme cela arrive parfois, et Rfi avait submergé mon subconscient d’une info africaine que mon esprit embrouillé avait malheureusement mal interprété… Nous n’étions pas à Paris, mais à Ouagadougou, ce n’était pas le Palais de la Pompadour de jadis mais celui de Kosyam, cela ne se passait pas en France, mais au Burkina Faso, « le pays des hommes libres », ce qui d’évidence ne pouvait pas être, de nos jours, ma contrée natale ! Et les braves électeurs de gauche n’étaient pas ceux de la firme de la rue Solferino, mais des partisans de la transition démocratique, le mouvement « Balai citoyen » (ça ne s’invente pas !). Il y a comme ça, des réveils brutaux  qui laissent un goût amer, le goût de ces rêves où l’on prend, stupidement, ses désirs pour des réalités. Et allez savoir pourquoi alors que l’on est un « bon démocrate  », breveté de républicanisme par l’onction électorale ?

Source : http://synthesenationale.hautetfort.com

Commenter cet article