Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

La PMA à la maison

8 Juillet 2015, 05:09am

Publié par Thomas Joly

Si, sur le net, on trouve des officines interlopes qui vendent du sperme d’origine douteuse, Minute y a repéré des établissements de renommée internationale qui se livrent à ce juteux commerce. Comme par exemple Cryos International, une société danoise qui est la plus grande banque de sperme du monde.

En préambule, Cryos (un laboratoire autorisé au titre de la directive européenne sur les tissus et cellules humains) expose que dans certains pays, comme la France, il est possible que le traitement soit interdit aux femmes célibataires et aux couples de même sexe. Cryos explique que ce n’est pas un problème : « A notre connaissance, ces lois s’appliquent uniquement en cas de traitement réalisé par des médecins ou d’autres professionnels de santé. En d’autres termes, l’insémination à domicile n’est pas concernée par ces restrictions législatives et doit donc être considérée comme légale ». Une lesbienne qui bricole dans son intimité pour s’auto-inséminer n’encourrait pas les foudres de la loi !

Pour faire un retrait à cette banque, rien de plus facile: il suffit de se connecter sur son site officiel. La future maman choisit alors le profil du donneur de sperme, selon la race (Africain, Asiatique, Caucasien, Hispanique, Moyen-Orient), la couleur des cheveux ou la couleur des yeux... Le sperme correspondant est ensuite expédié dans une boîte contenant de la glace sèche ou dans un récipient d’azote.

Ce colis est vendu à un tarif très abordable : la formule de base propose deux paillettes de sperme à 184 euros hors taxe, plus les frais de livraison (169 euros pour un conditionnement dans de la glace sèche ou 219 euros dans de l’azote). Mais une fois le facteur passé et le colis reçu, comment manipuler le pré- cieux liquide séminal? Pas de souci, « chaque livraison de sperme de donneur aux clients privés inclut un guide de réalisation d’une insémination à domicile ». C’est un peu comme une recette de cuisine.

Source : http://www.minute-hebdo.fr

Commenter cet article