Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Grèce : les populistes et socialistes français, entre cynisme et démagogie

6 Juillet 2015, 05:50am

Publié par Thomas Joly

Contrairement au bruit médiatique entretenu ici et là, la sortie de la Grèce de l’Eurozone est depuis longtemps actée par les marchés. L’imbroglio est donc plus politique, diplomatique et médiatique qu’économique. La France quant à elle tente, depuis une semaine, de maintenir à toute force la Grèce dans la monnaie unique. Non pas par philanthropie, mais pour gagner du temps qu’elle sait compté.

Les populistes français de tous bord ont vanté les mérités du Premier ministre grec, Alexis Tsipras. Le Front National n’a pas été le moins prolixe, brodant sur la « dignité » du peuple grec avec force pathos de circonstance. Il a aussi surjoué le recours au référendum comme garant de l’opération de démagogie pure du chef de gouvernement d’extrême-gauche grec.

C’est d’autant plus fascinant que le Front National s’est gardé d’expliquer que sa lune de miel avec les gauchistes d’Athènes coûtera aux épargnants français la modique somme de 50 milliards d’euros, voire de 60 à 70 milliards. C’est-à-dire deux fois le budget de la Défense. En période de précarité financière accrue, cet enthousiasme frontiste témoigne de la profonde irresponsabilité d’un parti qui n’hésite pas à se divertir médiatiquement sur le coût supporté par des millions de déposants français.

Cynisme donc qui donne la dimension du peu de cas que font les démagogues de gens dont ils espèrent les suffrages, pour leur propre compte. Une telle formation au pouvoir en France mènerait, comme en Grèce, le pays à la ruine de par son inconscience, son égoïsme et son incompétence.

Lire la suite : http://breizatao.com/2015/07/06/grece-les-populistes-et-socialistes-francais-entre-cynisme-et-demagogie/

Commenter cet article