Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Poitiers : réussite totale de la 1ère Rencontre Charles Martel organisée dimanche

9 Juin 2015, 05:12am

Publié par Thomas Joly

Poitiers : réussite totale de la 1ère Rencontre Charles Martel organisée dimanche
Poitiers : réussite totale de la 1ère Rencontre Charles Martel organisée dimanche
Poitiers : réussite totale de la 1ère Rencontre Charles Martel organisée dimanche
Poitiers : réussite totale de la 1ère Rencontre Charles Martel organisée dimanche
Poitiers : réussite totale de la 1ère Rencontre Charles Martel organisée dimanche
Poitiers : réussite totale de la 1ère Rencontre Charles Martel organisée dimanche
Poitiers : réussite totale de la 1ère Rencontre Charles Martel organisée dimanche

Organisée à l'initiative de l'association poitevine Le Cercle des Chats bottés, présidée par Jacques Soulis, la 1ère Rencontre Charles Martel s'est déroulée dans une ambiance à la fois studieuse et festive ce dimanche à Jaunay Clan près de Poitiers.

Malgré la présence en cette fin de semaine d'une bande de malfaiteurs réunis en congrès dans la capitale poitevine, cette belle réunion nationaliste et identitaire s'est tenue sans aucun incident. Le Cercle des Chats bottés avait parfaitement encadré le magnifique château où les 150 participants se réunirent.

Toute la journée des stands étaient ouverts au public. Notons la présence de Terre et peuple avec son secrétaire général Roberto Fiorini, de Riposte laïque, du Réseau Identités, du Parti de la France, des Editions de Chiré, venues en voisines, les Editions Dualpha et Déterna de notre ami Philippe Randa qui couvrait l'événement pour le quotidien Présent, et de Synthèse nationale. 

Carl Lang a conclu avec beaucoup d’émotion cette riche journée. L’amour de la France transparaissait dans chacun de ses mots, dans sa voix qui tremblait parfois. Il a effleuré les massacres vendéens, continuant sur l’impérieuse nécessité de nous battre car « nous sommes en voie d’extinction de l’intérieur ».

Son final a tiré quelques larmes dans la salle lorsqu’il a lu la lettre d’un poilu à sa mère disant sa fierté de mourir pour la France, lui-même visiblement très ému. Les applaudissements ont été des plus nourris.

Commenter cet article