Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Dominique Morel candidat à l'élection sénatoriale partielle dans le Cantal

29 Juin 2015, 05:22am

Publié par Thomas Joly

Dominique Morel, leader auvergnat du Parti de la France, mouvement se revendiquant comme le « FN canal historique », veut briguer le fauteuil de sénateur vacant.

« Je me présente à la succession de Pierre Jarlier… contre le Front national ». Dominique Morel, conseiller municipal à Issoire, vient d'annoncer sa candidature à l'élection qui se profile.

Alors que le parti de Marine Le Pen commence à s'installer dans le Cantal, voilà que se dresse sur sa route un candidat du Parti de la France (PDF). « Partout où nous le pourrons, nous mettrons des candidats pour promouvoir les vraies idées patriotes et nationales face au néo FN et l'imposture de ses dirigeants qui ont trahi la cause et se servent de l'emblème du Front pour arriver à leurs fins. »

L'objectif clairement affiché de sa candidature : « Nous voulons démontrer que le Parti de la France est une alternative au Front national. » Car pour lui, le PDF, dont il est le délégué en Auvergne, représente « le FN canal historique avec les idées de Jean-Marie non dédiabolisées ». Ce mouvement, créé en 2009, regroupe des anciens du FN, comme lui longtemps numéro 2 de la fédération puydomoise, avant d'en être exclu (*). « On m'a viré après 24 ans de militantisme pour avoir dénoncé des malversations. Mais je suis parti la tête haute ! »

Dominique Morel ne mâche pas ses mots à l'égard de la gouvernance de cette formation. « Quand j'écoute Marinette Judas Le Pen, j'ai l'impression d'entendre Mélenchon voire la CGT. On ne peut pas être en accord avec quelqu'un qui prône un discours aux antipodes des idées nationalistes… » Et d'appeler à une prise de conscience : « Je n'ai jamais vu madame Le Pen aller au-devant des agriculteurs hormis lors d'opérations médiatiques. Ils veulent les voix des paysans, des ouvriers… Mais que font-ils pour eux ? Rien ! »

S'il souhaite faire barrage au FN, cet ancien militaire veut aussi défendre un département où il dit avoir vécu à Ruynes-en-Margeride, durant un an. « Nos territoires se vident d'habitants, de services publics… Il y a de moins en moins d'installations de jeunes agriculteurs. Abandonner ces territoires simplement au tourisme entraînera une désertification totale. Il faut dire aux politiques que la France ne se limite pas à Paris et aux grandes métropoles… »

Chauffeur routier, le candidat, qui travaille depuis un mois et demi sur le territoire, assure qu'il mènera une campagne de terrain. Rencontres avec les grands électeurs, collages d'affiches, distributions de tracts, voire coups d'éclat… Le PDF veut aussi s'implanter dans le Cantal avec en ligne de mire les futures élections.

(*) Le responsable de la fédération du Puy-de-Dôme avait porté plainte pour diffamation.

Source : http://www.lamontagne.fr

Commenter cet article