Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Dans la série « Les grands chantiers du quinquennat » : Royal et le Nutella (par Marie Delarue)

18 Juin 2015, 05:02am

Publié par Thomas Joly

Elle est sur tous les fronts, maman : pour accueillir le pape, le roi et la reine d’Espagne, au monument aux morts, aux commémorations du bout du monde… à la fois ministre des Affaires étrangères, « cheffe » de la diplomatie et ministre de l’Environnement rapproché du Président. Se rêvant en moderne Jeanne d’Arc – souvenir prégnant d’une jeunesse chrétienne à l’ombre des militaires ? -, elle n’en finit plus de lancer des croisades salvatrices : dimanche le Roundup pour préserver les nains de jardin, mardi soir le Nutella pour sauver la planète.

C’était au « Petit Journal » de Canal+. Elle lance : « Il faut replanter massivement des arbres, parce qu’il y a eu une déforestation massive qui entraîne aussi du réchauffement climatique. Il faut arrêter de manger du Nutella, par exemple, parce que c’est de l’huile de palme. » Oui, maman, sauf que « c’est bon, le Nutella », dit le monsieur du poste. Et maman Ségolène d’expliquer : « Oui, mais faut pas, parce que c’est l’huile de palme qui a remplacé les arbres, et donc c’est des dégâts considérables. »

 

Chère Ségolène, avant d’aller au fond, arrêtons-nous un instant sur la forme. En cette journée où l’on nous rebat les oreilles des épreuves du bac, de la philosophie, de tout ce qui se conçoit bien et s’énonce (paraît-il) clairement, on a forcément des doutes sur la clarté de votre pensée…

Tout d’abord : « Oui, mais faut pas. » C’est bon pour ma petite Mahaut qui a deux ans et demi. La ministre que vous êtes pourrait s’offrir le luxe d’une négation correctement construite : « Oui, mais il ne faut pas. » La suite est encore meilleure, si l’on ose dire : « C’est l’huile de palme qui a remplacé les arbres », dites-vous. Mazette ! Ça doit faire de drôles de flaques… des lacs, des mers, des océans, peut-être. À moins que vous n’ayez voulu dire « Ce sont les palmiers à huile qui ont remplacé les espèces endémiques » ? Et, pour finir, « occasionnant des dégâts considérables » aurait été plus judicieux que « et donc c’est, etc. ». Mais bon, hein, il se peut que ce français relâché soit une volonté de votre part, pour faire « peuple », à l’instar d’un Sarkozy qui hésite entre Louis de Funès et Christian Clavier.

Quant au fond, nonobstant les dégâts dus à l’huile de palme et la fabrique des bourrelets propices au diabète, on se demande s’il n’y aurait pas de combats plus importants à mener pour la vie des Français. Des trucs qui concernent aussi leur environnement, comme le chômage par exemple, le logement, les soucis d’une immigration massive, l’éducation qui part en quenouille… Et puis, chère Madame, peut-être l’ignorez-vous (comme la syntaxe) : quand les gens ont le moral dans les chaussettes, ils se font souvent un petit shoot de sucre : une tartine de Nutella, par exemple. C’est vrai, par souci hygiéniste, vous leur avez déjà interdit la cigarette, le petit verre d’alcool, le chichon, les rêves d’avenir… Alors, vous pouvez peut-être les laisser se tartiner de Nutella ?

Source : http://www.bvoltaire.fr

Commenter cet article