Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Compte-rendu de la réunion calaisienne du 7 juin 2015

8 Juin 2015, 05:11am

Publié par Thomas Joly

Compte-rendu de la réunion calaisienne du 7 juin 2015
Compte-rendu de la réunion calaisienne du 7 juin 2015
Compte-rendu de la réunion calaisienne du 7 juin 2015
Compte-rendu de la réunion calaisienne du 7 juin 2015
Compte-rendu de la réunion calaisienne du 7 juin 2015
Compte-rendu de la réunion calaisienne du 7 juin 2015
Compte-rendu de la réunion calaisienne du 7 juin 2015
Compte-rendu de la réunion calaisienne du 7 juin 2015
Compte-rendu de la réunion calaisienne du 7 juin 2015
Compte-rendu de la réunion calaisienne du 7 juin 2015
Compte-rendu de la réunion calaisienne du 7 juin 2015
Compte-rendu de la réunion calaisienne du 7 juin 2015
Compte-rendu de la réunion calaisienne du 7 juin 2015

Dimanche 7 juin, suite à la scandaleuse interdiction de manifester à Calais pour dénoncer l'immigration clandestine, une réunion a tout de même été tenue pour permettre aux Calaisiens d'entendre un véritable de discours de résistance face à la submersion migratoire dont ils sont victimes.

Suite à une conférence de presse où un certain nombre de médias ont participé, la réunion a pu débuter vers 15h.

C'est tout d'abord Thomas Joly, Secrétaire général du Parti de la France, qui a invité les Calaisiens à se regrouper autour de Kévin Reche (leader de Sauvons Calais et Délégué du PdF pour le Calaisis) afin d'exprimer politiquement leur ras-le-bol des « migrants » chaque jour plus nombreux, agressifs et invasifs. Par ailleurs, il est aussi revenu sur le meurtre atroce de la petite Chloé et sur la nécessité impérieuse de rétablir la peine de mort pour les tueurs d'enfants.

C'est ensuite Kevin Reche qui a pris la parole pour faire le bilan de son action sur Calais et pour inciter ses compatriotes calaisiens à le rejoindre dans son combat politique au service de sa ville et des Français d'abord.

Vincent Vauclin, dirigeant de la Dissidence Française, a présenté le plan d'urgence pour Calais dont il est l'initiateur et qui vise à apporter des solutions immédiates pour rétablir l'ordre et la sécurité à Calais.

Daniel Conversano, avec sa verve et son impertinence habituelle, a gratifié l'assistance d'un intermède très apprécié où il a atomisé la classe politique dirigeante et l'idéologie gauchiste, responsables de l'invasion de notre pays.

Enfin, Yvan Benedetti, Directeur de Jeune Nation, a clôturé les interventions, expliquant dans un premier temps l'acharnement politico-judiciaire lorsque l'on brave une interdiction de manifester. Puis il a expliqué que notre Système, qui pourrit tout ce qu'il touche, n'était pas amendable et devait être abattu et balayé afin que renaisse notre pays aujourd'hui envahi, humilié et dirigé par une caste de voyous.

Cette journée s'est déroulée sans aucun incident grâce à un service d'ordre efficace et dissuasif qui n'a pas vu l'ombre d'un crasseux d'extrême-gauche, ces gens-là étant toujours plus courageux derrière un clavier ou un cordon de CRS que dans la rue face aux nationalistes qu'ils exècrent tant...

Commenter cet article