Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Démission gouvernementale : Cazeneuve refuse d’agir contre le retour des égorgeurs

21 Janvier 2015, 06:32am

Publié par Thomas Joly

Après avoir organisé durant 40 ans l’invasion de notre pays, nos dirigeants prétendent aujourd’hui ne rien pouvoir faire contre le « retour » (sic) des islamistes partis se former en Syrie dans les rangs des égorgeurs. Pour justifier sa couardise et son refus d’agir, Bernard Cazeneuve prétend que protéger le peuple français contre les tueurs serait « contraire au droit européen ».

« Nul ne peut être privé du droit d’entrer sur le territoire de l’État dont il est le ressortissant. Sauf à prendre le risque de se trouver sanctionné par la Cour européenne des droits de l’Homme, cet article [proposé et empêchant le retour des tueurs] s’oppose donc à ce que le retour en France de ressortissants français soit interdit, qu’ils aient ou non une autre nationalité » a-t-il lâchement annoncé. Des étrangers possesseurs de papiers français par la faute de la République, haïssant la France et venant dans notre pays pour y tuer des Blancs, ont tous les droits de revenir grâce à l’inaction et la complicité de la même République.

Source

Commenter cet article

Sylvestre Brunaud 21/01/2015 08:31

Ce qu'il y a de déplorable est que tous ces politiques parlent au nom de la France et de ses citoyens,de leurs valeurs, alors qu'ils ne représentent plus personne ou presque.
La peur est un sentiment ressenti dans la peau de Cazeneuve, face à une menace et ces personnes nous menacent.
Alors il n'y a aucune honte à avoir peur,peur d'un ennemi sans visage,loup solitaire,vivant au milieu de nous et qui frappera n'importe où, n'importe quand contre les citoyens innocents que nous sommes,mais toujours les victimes de cette barbarie engendrée.
Et nos élites zélés,viendront rendre hommage aux martyrs en discourant sur leur triste sort,distribuant des médailles et en assurant que les coupables seront punis.
La routine républicaine en quelque sorte.Enfin quelle république ??