Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

République exemplaire : démission de Lamdaoui, conseiller de Hollande poursuivi pour abus de biens sociaux

4 Décembre 2014, 09:10am

Publié par Thomas Joly

L’ancien conseiller « égalité et diversité » de François Hollande, Faouzi Lamdaoui, a fait l’objet d’une citation à comparaître pour abus de biens sociaux et faux et usage de faux et son frère pour blanchiment d’abus de biens sociaux. L’un de ses complices, qui dirigeait la société de transport dont Faouzi Lamdaoui était censé être l’employé, est poursuivi pour abus de biens sociaux et blanchiment.

Ce dernier, qui dirigeait Alpha Distributions, aurait en fait été le prête-nom pour Faouzi Lamdaoui, soupçonné d’avoir été le gérant de fait. Il aurait reçu des rémunérations nettement supérieures à celles qu’il a déclarées comme simple employé. Les sommes étaient déposées sur un compte ouvert par le frère de Faouzi Lamdaoui, qui n’était évidemment pas déclaré au fisc.

Les complices se sont rendus coupables de faux et usage de faux en utilisant indûment la signature d’une autre étrangère impliquée, Naïma Belaïd.

Si François Hollande a été très mal inspiré dans le choix de ses ministres et ses conseillers – citons Aquilino Morelle, Thomas Thévenoud ou Jérôme Cahuzac –, le choix des « issus de la diversité » est particulièrement désastreux. Parmi les rares étrangers passés à son service, Yasmina Benguigui avait déjà été poussée hors du gouvernement pour avoir caché des investissements en Belgique. Il y a quelques jours, rattrapé par un vaste scandale politico-financier, Kader Arif a été limogé du gouvernement, après avoir été protégé pendant plusieurs mois par François Hollande et Manuel Valls pourtant au courant des faits.

Signe de la totale corruption de la République, Thomas Thévenoud parade à chaque session à l’Assemblée “nationale”, Jérôme Cahuzac n’est toujours pas condamné, Yasmina Benguigui est toujours membre du conseil de Paris.

Aquilino Morelle s’apprête à empocher plusieurs centaines de milliers d’euros : il vient de signer un contrat avec la maison d’édition Grasset, avec une avance de 70.000 euros. À défaut de révélations sur la vie privée de François Hollande, l’ancien conseiller du président pourrait multiplier les révélations et surtout les attaques politiques. Lui qui est l’un des représentants les plus repoussants de la gauche caviar reproche à son ancien chef de n’avoir pas mené une politique… de gauche.

Source

Commenter cet article