Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

L'appel de l'État Islamique entendu en France colonisée

22 Décembre 2014, 10:30am

Publié par Thomas Joly

Un criminel Burundais a attaqué des policiers dans un commissariat de Joué-lès-Tours (Touraine) samedi après-midi. L’étranger est un multirécidiviste qui avait été laissé libre par les autorités de la République. Il a bénéficié particulièrement des lois laxistes mises en place par Nicolas Sarkozy (abolition de la double peine), dont les effets catastrophiques ont été accentués par les mesures imposées par Christiane Taubira.

Après s’être introduit, très énervé, dans le commissariat, l’étranger, en criant « Allah Akbar », a porté deux coups au visage de l’un des trois policiers qui tentaient de le raisonner. Il a frappé ensuite les deux autres policiers, avant d’être abattu par un adjoint de sécurité présent qui a ouvert le feu à deux reprises sur le terroriste islamiste.

L’attaque a été menée conformément aux ordres relayés par l'État Islamique, sollicitant notamment contre la France des actions isolées de type « loup solitaire ». La veille, l’ÉI avait diffusé une vidéo incitant les islamistes en France à attaquer les intérêts français, à attaquer les Français en France, à « faire exploser la France ».

La famille du terroriste était connue et suivie par les services de sécurité. Son frère avait été repéré pour avoir voulu rejoindre le rang des égorgeurs en Syrie. Bien que réputés dangereux, et malgré les condamnations pénales de certains, ces étrangers étaient laissés libres d’agir, notamment par les forces de l’ordre complices. Certains de leurs membres ont payé samedi le prix de la lâcheté et du choix du service d’un Système qui préfère traquer les Français sur les routes plutôt que d’enfermer les criminels et d’expulser les indésirables.

Le tueur africain – dont les médias, qui n’hésitent souvent pas à dévoiler l'identité de Français innocents, ont caché le nom – avait vingt ans. Il était libre d’aller et venir à Joué-les-Tours, où il occupait plusieurs domiciles.

Bien tardivement, la justice a ouvert une enquête pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste après cette triple tentative d’assassinat.

Vingt-quatre heures après l’attaque du commissariat de Joué-lès-Tours samedi, un islamiste taré a foncé, accompagné de deux complices, avec sa voiture sur plusieurs groupes de passants à Dijon dimanche. Au total, il a attaqué cinq fois vers 20h avant d’être arrêté.

Onze personnes ont été blessées dont deux sérieusement. Les témoins ont entendu le criminel crier « Allah Akbar » au moment des faits. Il aurait parlé de l’occupation de la Palestine par Israël.

Contrairement au crime de Touraine, le terroriste qui a frappé en Bourgogne dimanche n’a pas été abattu. Pire encore : s’il a été interpellé, les autorités ont déjà évoqué l’acte d’un « déséquilibré » qui serait « suivi [sic] en hôpital psychiatrique ». Il pourrait donc rapidement être remis en liberté ou placé dans un établissement peu surveillé d’où il pourra, comme de nombreux autres, s’évader rapidement.

L’incompétent Bernard Cazeneuve, avant l’annonce de cette seconde attaque, avait évoqué concernant l’attentat de Joué-lès-Tours un individu « très mystérieux et très déstabilisé » (sic). Selon une source officielle citée par une agence de presse, alors que l’islamiste de Dijon a très clairement lié son crime à l’islamisme, pour les autorités « ses revendications semblent encore floues » !

Source

 

Commenter cet article

caveriviére 29/12/2014 14:01

ils sont payés ,nourris ,logés quel soucis ont ils réver a nous islamniser ,mais on ne veut pas devenir pd et porter des robes et des barbes ,carlos le fesait mais avec rosalie !

barbaroux 05/02/2015 16:43

la france est gouvernée par des incompétents,la plus part des francais sont laxistes,et je suis à 73 ans a aider la france pour l'avenir de mes petits enfants.

Rescapé de BEO 23/12/2014 07:46

Ne nous laissons pas faire, et s’il faut créer des milices pour rendre des quartiers, des trottoirs, des marchés… plus sûrs, lancez-vous ! Le terrorisme c’est les attentats spectaculaires mais c’est aussi le terrorisme de proximité ! La Résistance, c’est maintenant.

Anonyme 22/12/2014 17:14

vu la photo ,un enfant de Taubira

Maurice 22/12/2014 12:59

Encore une chance pour la France mec