Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Porno pour tous sur Arte ! (par Joris Karl)

14 Octobre 2014, 07:46am

Publié par Thomas Joly

Le diable en rit encore. Comme toujours, le Malin compte parvenir à ses fins par des voies détournées. Les forces obscures, au sens propre, tentent depuis des années de détruire un à un les barrières morales naguère érigées pour cimenter la société. Zemmour l’analyse dans son dernier opus : le camp du « Bien » attaque la forteresse mur par mur, à travers films et chansons, ses canons aux boulets terriblement efficaces.

Sur Arte en ce moment, c’est le cœur de la forteresse, le dernier bastion, l’enfance, qui est la cible. L’arme utilisée est, selon la chaîne franco-allemande, « une série de films d’animation de 2 minutes, version folle et absurde des documentaires pédagogiques des années 1960 – 70 sur la sexualité ». La direction artistique est assurée par une certaine « John Deneuve ». Les vidéos – visibles seulement la nuit – sur le site d’Arte abordent les pratiques sexuelles les plus crades, dans une certaine volonté de les banaliser. Le plus abject dans cette prétendue « fausse propagande » (coup de génie de ses promoteurs) résidant dans la voix d’enfant qui sert à la narration.

L’ambiance pue la pisse, le cul et le back room post-moral. La fillette pose des questions à ses parents, sur le plaisir à uriner sur son amant, l’anulingus ou encore le clitoris.

Les réactions des internautes n’ont pas tardé à pleuvoir comme à Gravelotte sur le média : d’après Le Figaro, Arte a d’ailleurs censuré une partie des commentaires en ligne : « Suite à vos nombreux commentaires, il nous semble important de repréciser que cette série de films d’animation est un produit artistique, un pastiche. […] Naturellement, comme la plupart des créations, il peut susciter chez les ennemis de la liberté les réactions malveillantes habituelles. »

Pour les séïdes de la révolution pédo-anale, la libération future commence donc par la voix de Radio-l’Ombre. Leur général a la gaule matinale et viscérale, aime mâtiner « d’humour » ses terribles projets. Dans les années 60, la BD pédo-satanique d’Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, « La Vilaine Lulu », était passée inaperçue. Entre initiés, la déconstruction des valeurs se lisait à coups de cases et de bulles, puis les troupes sortirent un temps à l’air libre quand celui-ci rougeoyait encore après Mai. L’attaque générale était néanmoins prématurée. Le lobby pédo, bien que soutenu par Libé et Le Monde, a dû rentrer dans sa tanière.

Plus de trente ans après, la désacralisation du mariage obtenue par la force des lois ouvre la porte aux folies les plus extrêmes. Après la GPA, on ouvrira d’autres portes, des sondages généreux seront publiés, « prouvant » que le peuple a l’esprit open. Puis un autre Arte sortira une nouvelle série parodique dans laquelle – qui sait – les petits garçons feront l’amour avec leur chien…

Source

Commenter cet article