Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Francis Huster, l’ultra-juif

16 Octobre 2014, 07:28am

Publié par Thomas Joly

Extrait d’un entretien avec Francis Huster dans Le petit hebdo :

« Je suis juif, j’ai deux filles, je suis né au moment où est né le journal d’Anne Frank, Otto Frank était le sosie de mon père, et bien entendu [sic] les nazis ont gazé une partie [?] de ma famille à Auschwitz. Mais se voir soi-même dans le rôle en le lisant ne suffit pas. Il faut que le public lui-même y croit. »

Lph : Joue-t-on différemment une pièce juive ?

« Non, parce que je pense que toutes les pièces sont juives. Quand on définit ce qui est juif c’est quelque chose d’à la fois tragique et d’une grande profondeur humaine. De grands noms du théâtre français sont juifs d’ailleurs sans que personne ne le sache. »

Lph : Quelle image vous avez d’Israël ?

« C’est pour moi une lampe qui est allumée et qui restera allumée pour l’éternité dans un monde de ténèbres. »

Lph : Pensez-vous qu’un artiste juif se doit de prendre position en faveur d’Israël en France ?

« Oui. Mais beaucoup ne le font qu’en leur for intérieur, car ils sont tétanisés par les retombées médiatiques qui peuvent aller jusqu’au drame. Moi, je l’ai fait à plusieurs reprises, sans hésiter et sans tabous. »

Lph : Vous avez déclaré : « Le peuple juif n’a de leçons à recevoir de personne ». À qui pensez-vous précisément en disant cela ?

« Je pensais directement à la Russie et aux États-Unis au moment de la Deuxième Guerre mondiale. Roosevelt a une énorme part de responsabilité : sa non-intervention entre 1936 et 1941 le rend aussi criminel que Staline. Je compare la non-intervention du président Obama dans le monde avec celle de Roosevelt. Les États-Unis ont la clé de la paix dans le monde. S’ils n’agissent pas [NDJN : en faveur exclusive et directe des intérêts juifs quel qu’en soit le coût], ils sont coupables. »

Source

Commenter cet article