Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Et pendant ce temps, le budget de l’AME ne cesse d’augmenter… (par Thibaut Ronet)

3 Octobre 2014, 08:09am

Publié par Thomas Joly

Je sais que le gène de la révolution est intrinsèquement présent dans chaque Français. C’est même pour cette raison qu’on a choisi le coq comme emblème, car on adore chanter les pieds dans la merde. Pourtant, combien de temps pourrons-nous encore supporter ce que l’on appelle pudiquement le « matraquage fiscal » ?

Alors que François Hollande jurait que les impôts, c’était fini, on n’a eu de cesse de se rendre compte que, comme pour le reste, il mentait comme un arracheur de dents. Retraites bloquées et augmentation de la CSG, réduction des allocations familiales malgré le déni d’un Stéphane Le Foll qui doit habiter une grotte en Afghanistan, augmentation de la redevance télé, taxe écologique sur le diesel ou encore augmentation historique du prix du timbre, rien ne nous sera épargné. Qu’on se le dise : les classes moyennes boiront le calice jusqu’à la lie et plus encore.

Pourtant, il y a un poste de dépenses qui ne connaît pas la crise. Il s’agit de la tristement célèbre aide médicale d’État (AME). Les crédits alloués seront augmentés de 73 millions d’euros en 2015 pour faire approcher ce budget du milliard d’euros. Oui, nous déboursons exactement 744 millions d’euros chaque année pour soigner gratuitement tous les clandestins qui en font la demande. Et les mots ont un sens : je parle bien de clandestins, pas d’immigrés. Pour être plus précis : des personnes étant dans l’illégalité se voient aidées avec une prise en charge de 100 % des parcours de soins sans avancer un rond pendant que Monsieur Tout-le-Monde continue à reporter ses rendez-vous les moins importants.

Le concept même de sans-papiers est déjà inouï en soi. Dans n’importe quel pays du monde, un clandestin est reconduit immédiatement à la frontière. Pas en France. En France, ils manifestent devant les caméras pour exiger un logement et se font soigner à l’œil. Et le simple fait de le relever vaut déjà condamnation en racisme par les veilleurs de la bien-pensance. Même si nous ne pouvons reprocher à des êtres humains de rechercher des cieux plus cléments, cette situation est insupportable. Dans un monde parfait et en pleine croissance, le peuple pourrait fermer les yeux [...], mais dans ce climat de décadence, de fuite des valeurs et de grave crise sociale, c’est un luxe que nous ne pouvons pas nous permettre.

On nous bassine avec le fait que cette AME sert à contenir de graves épidémies, mais quelle épidémie peut bien se déclarer si le clandestin n’est pas sur le territoire à la base ? De quelle grave maladie incurable et dangereuse pour les Français souffre celui qui va chez le dentiste aux frais de la princesse ? Et le fait que son budget augmente prouve bien que c’est un autre appel d’air pour l’immigration, comme si nous en avions besoin alors que nous sommes déjà l’un des pays les plus attractifs du monde. Combien de temps le « bon peuple de France » pourra-t-il supporter encore cette injustice parmi d’autres ? [...]

Source

Commenter cet article

Anonyme 04/10/2014 09:43

En Algérie ,ils nous reçoivent pas aussi bien ,même pour en faire du tourisme seul ..Nous avons pas des bons gratuits pour connaitre leurs gastronomie ..L’accueil est agréable aussi pour visité la grande Kabylie avec leurs montagnes ..