Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Les sociétés de racket autoroutier à nouveau mises en cause

19 Septembre 2014, 17:50pm

Publié par Thomas Joly

L’Autorité de la concurrence (AC) a dénoncé dans un rapport la « défaillance » de l’État qui a livré les autoroutes françaises à des groupes industriels mafieux qui les exploitent comme des « rentes ». L’AC a contrôlé les sept sociétés concessionnaires d’autoroutes, dirigées par les trusts français Vinci et Eiffage et espagnol Abertis.

« [Ils] affichent tous une rentabilité nette exceptionnelle, comprise entre 20 % et 24 %, nourrie par l’augmentation continue des tarifs des péages. Et cette rentabilité n’apparaît justifiée ni par leurs coûts ni par les risques auxquels elles sont exposées » dénonce le rapport qui propose treize recommandations à l’État.

Ce rapport, comme les précédents, restera sans doute sans suite. Les complicités mafieuses entre les plus hautes autorités de la République et les trusts permettront que le système de racket mis en place avec la gestion privée des autoroutes perdure. Lire la suite

Commenter cet article

Sylvestre Brunaud 20/09/2014 09:55

Pour ceux qui peuvent évité des les prendre ,faites le ,car la différence du prix vous paie votre largement votre carburant pour votre trajet aller /retour ..De nuit sur 450 km j'ai perdu 1h15 et cela ma permis de faire le plein et de ne pas surchauffé sa voiture ..Je parle au nom de ceux qui ont le temps et qui parte une heures plus tôt ..Nous avons fait des essais avec des semi remorque charge normal frigorifique sur rendez-vous , et nous sommes aperçu que moi même avons fait une recette de plus de 100 euros sur 2 jour de rotation en partageant un peu (autoroute/route)

Pieds Noirs 9A 20/09/2014 09:27

Une pure gaverie ! Ils se font près de 25 % de bénéfice qu’ils extorquent au peuple !!! Du jamais vu en ces temps de crise et de chômage et cela parce que des politiques voyous ont vendu pour des clopinettes les concessions des autoroutes à des spéculateurs du CAC 40 ! Il faudra attendre 2027 pour certaines et 2033 pour d’autres pour reprendre le pouvoir sur ces bandits manchots qui rapportent des milliards à l’état. Rappelons tout de même qu’au départ, il n’était question que de 10 années de péage, juste le temps de rembourser les infrastructures… Toujours la même excuse pour instaurer de nouvelles taxes et comme toujours, elles ne seront jamais abandonnées à moins que le peuple ne prenne les choses en main.