Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Le texte de l'intervention de Thomas Joly à Calais le 7 septembre 2014

9 Septembre 2014, 21:42pm

Publié par Thomas Joly

Je tiens tout d’abord à remercier le Collectif Sauvons Calais pour l’organisation de ce rassemblement et surtout son leader Kévin RECHE qui a décidé de dire non à la transformation de Calais en annexe du Tiers-monde.

Le Parti de la France, que je représente aujourd’hui, soutient évidemment les actions du collectif Sauvons Calais pour lutter contre la présence insupportable des migrants. Mais employer le terme « migrants », c’est déjà faire une concession sur ce qu’ils sont réellement : ce sont des clandestins, des délinquants, des individus qui ont bafoué les lois françaises en entrant illégalement sur le territoire français. Et aujourd’hui, ces gens squattent, dégradent, volent, agressent les Calaisiens et il faudrait ne rien dire ? Accepter de baisser la tête devant ces étrangers arrogants ? Se résigner à ne plus être maîtres chez nous au nom de la tolérance ?

JAMAIS ! JAMAIS nous n’accepterons cette racaille venue coloniser et piller l’Europe !

Le seul message que nous avons à transmettre à ces gens est très clair : DEHORS ! DEHORS ! Hors de Calais ! Hors de France ! Hors d’Europe !

Ce combat de civilisation contre la colonisation migratoire est un combat européen. Les enjeux sont les mêmes pour tous les pays européens. Je pense en particulier à nos amis anglais qui eux non plus ne veulent pas de ces envahisseurs. C’est la survie même de l’Europe qui est en jeu. Et disons les choses clairement, c’est l’avenir du Monde blanc qui est dangereusement remis en question.

Car il n’y a pas que l’immigration illégale, il y a l’immigration légale, méthodiquement organisée depuis des décennies par nos dirigeants, de gauche comme de droite. Ajoutez à cela les naturalisations massives d’étrangers extra-européens et on aboutit au grand remplacement qui est en cours. C’est-à-dire substituer au peuple d’origine des populations venues d’ailleurs qui seront bientôt majoritaires si rien n’est fait pour mettre fin à ce génocide programmé.

N’en déplaise au ravi de la crèche de l’Élysée, à l’Espagnol haineux de Matignon, au Ministre des affaires israéliennes Fabius, à la Marocaine Najat Belkacem ou encore à la Guyanaise antifrançaise Taubira : l’immigration n’est pas une chance pour la France !

La France plurielle, la France multiculturelle, la France black-blanc-beur, ce n’est pas la France ! C’est la destruction de la France !

Notre France à nous, c’est la France éternelle ! Celle des Gaulois, de Clovis, de Jeanne d’Arc, de Louis XIV, de Napoléon, des poilus de 14, de la Révolution Nationale ! Sûrement pas celle des Jamel Debbouze, Omar Sy, Bernard-Henri Lévy, Nabila, Drucker ou Léonarda.

N’oublions jamais qui nous sommes. En tant que peuple français, nous avons des droits. Notamment celui de vouloir rester Maîtres chez nous ! Nous avons encore le droit de ne pas vouloir vivre en Afrique ! De ne pas vouloir nous métisser ! De ne pas vouloir manger halal !

Nous sommes en état de légitime-défense identitaire, économique, sociale, sécuritaire et morale. Les partis politiques du Système nous ont trahis, même le Front National qui n’a pas jugé bon de participer aujourd’hui à notre rassemblement. C’est désormais aux Français non-reniés de se dresser contre les atteintes faites à notre peuple et à notre Nation.

Alors concrètement, voici ce que nous proposons pour débarrasser Calais de ses clandestins indésirables et particulièrement agressifs. Nous sommes d’accord avec la mairesse de Calais, Madame Bouchard, pour leur ouvrir un camp. Mais un vrai camp, pas un lieu de villégiature ! Un camp d’enfermement et de rétention ! En vue d’une expulsion massive, rapide vers le pays d’origine ! Nous ne demandons d’ailleurs que l’application de la loi.

Nous ne nous laisserons pas intimider par tous ces déchets d’extrême-gauche de No Borders, d’antifas, qui aident la racaille étrangère à venir s’installer en France. Ces traîtres à leur Nation, à leur peuple, devront bien sûr un jour rendre des comptes. Sachez que ces crasseux, ces dégénérés, sont protégés par l’État socialiste. Ils ne sont pas les rebelles qu’ils prétendent être, mais seulement des petits kapos du pouvoir en place.

Pour démontrer leur collusion avec le Système, il n’y a qu’à voir le traitement réservé à Esteban Morillo, jeune nationaliste qui s’est simplement défendu contre ses agresseurs d’extrême-gauche dont l’un est accidentellement décédé. Il a croupi 15 mois en détention préventive dans les geôles de la République pour simplement avoir voulu protéger sa vie et celle de ses amis. Aujourd’hui il est libre, sous contrôle judiciaire, mais un difficile procès l’attend. On peut s’interroger sur l’impartialité politique de la justice quand, à l’inverse, la magistrature et le Ministère de Mme Taubira font preuve de la plus grande complaisance avec les violeurs, les trafiquants de drogue et les criminels de tout poil.

Défendre ses idées, défendre son drapeau, défendre son peuple n’est pas un crime ! C’est même un devoir !

Le Parti de la France s’oppose résolument à toutes les idéologies véhiculées par les différents partis de gauche et leurs corollaires : étatisme, collectivisme, socialisme, fiscalisme, communisme, internationalisme révolutionnaire ou subversif, marxisme, post-marxisme, social-démocratie, social-mondialisme. Toutes les gauches d’hier ou d’aujourd’hui ont toujours eu une obsession : détruire les identités culturelles et nationales, faire table rase du passé, de notre Histoire et de notre mémoire pour imposer un modèle égalitariste, citoyen, laïciste et mondialiste.

Nous sommes fiers d’être de droite ! D’être réactionnaires ! D’être nationalistes ! D’être Français !

C’est par notre détermination, par notre volonté inébranlable d’aller de l’avant, par notre sens de l’effort et de la persévérance, par notre goût du défi que nous nous relèverons comme l’ont fait nos ancêtres. Eux qui n’ont pas reçu la France en cadeau mais l’ont bâtie de leurs propres mains !

Le déclin n’est pas inéluctable, nous devons mener une véritable guerre pour la survie de notre Patrie et de notre peuple, pour rendre la France aux Français !

Rien n’arrêtera la reconquête nationale !

Vive Calais !

Vive la France !

Commenter cet article