Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Le MEDEF prône la destruction de toutes les protections sociales des travailleurs

15 Septembre 2014, 08:31am

Publié par Thomas Joly

Dans un rapport d’une cinquantaine de pages, les nouveaux amis de François Hollande et Manuel Valls demandent au gouvernement la totale libéralisation du marché du travail. Si les propositions des oligarques étaient acceptées, les salariés seraient privés de nombreux droits : alors que le travail de nuit touche déjà un salarié sur sept et le travail le dimanche un sur trois, le MEDEF veut détruire encore plus les limitations en ce domaine. Le syndicat des grands patrons réclame également la suppression de plusieurs jours fériés, mais aussi la fin du salaire minimum et la hausse des seuils sociaux. Ces mesures permettraient de créer un million d’emplois ; avec des salariés exploités, mal payés, corvéables à merci, il est étonnant que de telles propositions d’esclavagisme ne permettent de créer qu’un million d’emplois. Ces mesures scandaleuses ont de quoi expliquer la « déclaration d’amour » de Manuel Valls aux oligarques lors de l’université d’été du MEDEF à la fin du mois août.

Source

Commenter cet article

Liliane patronne d'une entreprise 15/09/2014 12:28

Les responsables syndicaux pourront enfin enlever leurs cravates ,posé leurs verres de champagne sur le coin de la table et prendre une côte de travail et à donner l’exemple à mettent les mains dans le cambouis ..Car les temps seront résolu ..Vous avez jouer au cons avec la gauche ,maintenant faudra en payer les frais ..les patrons ne vont pas casqué pour des fainéant en tout genre ..

Pieds Noirs 9A 15/09/2014 13:40

Voici le résultat voulu détruit de tout temps par le socialo communisme ..que la France a fait trop social et le social et trop de vacance (5 semaines c'est trop + les RTT et ceux qui pointe a la pointeuse pour les autres (dans les grosses firmes) que nous connaissons tous cela ..Les syndicats se sont engraissée sur le dos de l'ouvrier et cela faut le dire haut et fort ..DONC ;
La France pourrait être mis sous tutelle et le 2 octobre d’après « Attali » sera les prises des décisions.

Sylvestre Brunaud 15/09/2014 10:57

La semaine de 32 heures et RTT ,la 6 ieme semaine de vacances dans l'année a tire la "rigo" que devait imposé par la suite la sainte Aubry a son patron déjà avec Jospin ..Mais attention, ce ne sera pas la petite meurette style Jospin, mais Aubry ..Pour que la mesure créé vraiment des emplois, elle sera accompagnée d’un obligation d’embauche pour les entreprises. Puisque les salariés travailleront 20 % de moins, chaque entreprise devra augmenter son effectif de 20 %. Il y a 23 millions de salariés en France, ce qui entrainera la création de … 4,6 millions de postes ! Le chômage (3 à 4 millions de demandeurs d’emploi) sera dont éradiqué ! Génial, il fallait juste y penser ! Quand on fait remarquer à Martine Aubry que les entreprises ne pourront assumer une augmentation de 20 % de la masse salariale, elle vous rie au nez : « Vous n’avez rien compris à l’économie ! Les 4 millions de chômeurs qui vont retrouver un emploi vont se remettre à consommer, ce qui va relancer toute la machine économique ! » Trop fort !

Marise fille d'un combattant pour l'Algérie Française 15/09/2014 10:44

BRAVO qui a cassé l'industrie Française , !!!Voilà ou nous en sommes arrivée par les urnes du 12 Mai 2012 par les fanatiques gauchiste a la rose rouge ,croyant avoir encore plusse de social et rester a la maison en attendant que les pépites ruisselante tombe du ciel ...Que les immigrés allait travailler pour eux et remplir les caisses ,car c'était bien pour eux cette fameuse aubaine et du logo .."Une chance pour la France " que croyez-vous ,un patron et un patron ..Nous avons vu le désastre provoqué par la gauche chez Good Years à Amiens Nord dans le Pas de Calais .. Et du reste comme Citroën a Aulnay ..Il fallait y aller dans ses Usines et constater comme autrefois simca a Poissy ..et j"en passe ..Il faut tout remettre a plat et il y en a pour vingt ans maintenant ..