Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Le plan secret de Philippot pour se débarrasser de Jean-Marie Le Pen

12 Juin 2014, 08:41am

Publié par Thomas Joly

Minute du 11 juin 2014 :

Jean-Marie Le Pen… ou comment s’en débarrasser ? La question, si elle n’a jamais été formulée publiquement, est bien présente dans l’esprit de Florian Philippot et de quelques autres du « premier cercle » mariniste. La stratégie est prête.

Statutairement, Marine Le Pen ne peut rien contre son père. En janvier 2011, lors du congrès qui l’a portée à la présidence du FN, il a été élu, par acclamations de la salle, président d’honneur du Front national, ce qui lui donne le droit de siéger dans toutes les instances du mouvement et d’y exprimer son opinion, bureau exécu­tif inclus. On la voit mal le traduire devant la commission de discipline – dont il est membre de droit… – et réclamer son exclusion.

Une fenêtre de tir se présente pour­tant pour Marine Le Pen : le XVe con­grès du parti, qui aura lieu dans cinq mois, les 29 et 30 novembre 2014, à Lyon. Toutes les instances y seront re­nouvelées… selon l’embryon actuel d’ordre du jour, en vertu duquel Stee­ve Briois, le secrétaire général du FN, a déjà lancé un appel à candidatures pour l’élection du comité central.

Le RBM pour succéder au FN ?

Jusqu’à l’affaire de la « fournée », ce congrès s’annonçait sans surprise : réélection assurée de Marine Le Pen à la tête du FN – sans doute même sans ri­val, contrairement à 2011 –, rajeunissement des dirigeants au sein du co­mité central et du bureau politique, passation de pouvoir entre Steeve Briois et Nicolas Bay. Seules inconnues : l’ordre d’arrivée des candidats, le poids des « gollnischiens » – ils pesaient encore 45 % des élus au comité central en 2 011 – et la popularité de Florian Philippot auprès des militants. Mais maintenant ?
Jean-Marie Le Pen a réaffirmé lun­di qu’il avait été élu « président d’honneur à vie » du Front national, ce qui, dans une hypothèse minimaliste, ne donne qu’une option à Marine Le Pen, qui ne peut confier ce titre à personne d’autre : la suppression pure et simple de cette fonction de président d’honneur du FN. Lire la suite

Commenter cet article

Franco Politico 12/06/2014 22:06

Oui le FN ,n'est plus le FN avec le destabilisateur ...

http://courtimpression.eklablog.com/philippot-le-fn-est-un-parti-gaulliste-a106580104

Pieds Noirs 9A 12/06/2014 14:41

Mah Mah Mah qu'il est beau en photo ..L'homme représentant le gaullisme au sein du Front National .De quoi en rire !!! qu'elle trahison de la provenance de la fille ,VITE LA VALISE !!!..

Sylvestre Brunaud 12/06/2014 11:14

Cet homme est uniquement pour sa propre politique personnel et rien d'autre .c'est un faux ..je l’avais juger dès le premier jour de son arriver ou Marine étant mis à son chevet ..Il fera basculer le Front National et changer d'étiquette avec une croix de Lorraine qui lui va très bien pour une nouvelle enseigne ou même les gaullistes disent que Philippot les trahissent ,et ainsi tous les petits frontiste bavette autour du cou se mettront à genoux devant lui..Et après le père pourquoi pas Marine .